Thomas Jefferson Papers

To Thomas Jefferson from Vernes, 30 June 1787

From Vernes

Paris samedi 30 Juin 1787. hôtel de la compagnie des Indes rüe de Grammont

Monsieur

J’ai l’honneur d’envoyer à Vôtre Excellence un précis fort éxact de ce qui s’est passé sur les tabacs. Si vous voulez bien accorder un rendez vous à M. Berard et à moi pour demain matin, nous pourrons vous donner les éclaircissements que, d’après la lecture de ce précis, vous pourrez croire nécessaires rélativement à la démarche que vous allez faire. M. Berard désirant aller à Versailles, s’il étoit indifférent à Vôtre Excellence de nous assigner ce rendez vous un peu de bonne heure, à huit heures par exemple, nous vous en aurions beaucoup d’obligations.

Il est vrai que souvent les Navires pour la côte d’or et la côte d’Angole relachent à Lisbonne pour y prendre du tabac de Brésil dont la qualité est preferée par les noirs. Cependant cette qualité n’est pas exclusive. Quelques Navires relachent à Guernesey pour y prendre du tabac d’Amérique. C’est un bon article d’assortiment, mais qui ne va pas à 50 Boucauds par Navire.

L’on n’obtiendroit pas l’entrepôt pour cet objet dans les ports qui ne sont pas francs. Mais, comme cet entrepôt èxiste déjà dans les ports francs, il me semble plus simple de demander et plus aisé à obtenir, qu’il soit permis aux Negriers françois de prendre dans les ports francs les tabacs dont ils auront besoin pour leur traite.

Je suis avec respect Monsieur Vôtre très humble & très obeissant serviteur,

Vernes

RC (DLC); endorsed by TJ: “Vernet” [sic]. Recorded in SJL as received 30 June 1787.

The enclosed precis fort exact de ce qui s’est passe sur les tabacs may have been an early draft of Bérard’s Observations on the tobacco trade between the United States and France, printed under 3 Sep. 1787, q.v. for a note on Bérard’s letter to the farmers-general of 14 July 1787 and other documents involved in the efforts being made by TJ, Lafayette, Bérard, and their coadjutors in the summer of 1787 to force compliance with the regulations adopted at Berni in May 1786 (see Bérard to TJ, 6 May 1786, note). Vernes may also have enclosed the “Résultat du Commerce des Etats unis de L’Amerique avec le Port de L’Orient depuis le 1er. Mai 1786, jusquau 1er. Juillet 1787” (DLC: TJ Papers, 30: 5174; in a clerk’s hand, endorsed by TJ: “Berard”). This summary showed that for the department of L’Orient during 14 months, 89 American vessels had entered (all save one, which entered the port of Brest, had entered at L’Orient); the aggregate value of their cargoes of tobacco was 4,372,241.livre tournois Their exportations were valued at 1,386,763,livre tournois of which 792,424livre tournois were accounted for in French manufactures and the remainder in products of French trade with the Orient, foreign manufactures, &c. Deducting the value of these exports, together with “la dépense occasionnée par le sejour des Bâtiments américains et les Pacotilles des Equipages,” &c., from the value of their imports of tobacco, there remained an estimated “Balance au désavantage de la france” of 2,021,478.livre tournois “Mais,” the estimate concluded, “ce résultat prouve que le contrat avec M. Moris qui se paye en Lettres de change est encore bien plus désavantageux, puisque la moitié de l’importation faite dans un seul Port et par le Commerce particulier a été payé par des Denrées et objets de notre industrie, ou par une réexportation à l’étranger toujours utile à L’industrie de la nation.” (Cf. TJ’s argument in his letter to Vergennes, 15 Aug. 1785 and also in that to Montmorin, 23 July 1787.)

Index Entries