George Washington Papers

To George Washington from Charles-René-Dominique Sochet Destouches, 20 February 1781

a bord du Neptune en rade de Newport Le 20 Fevrier 1781

Monsieur

mr Le Comte de Rochambeau vient de me communiquer La Lettre par Laquelle votre excellence propose d’attaquer avec des detachements des deux armées soutenus par La totalité de L’escadre. Les forces des ennemis dans La baye de Chesapeak. Le plan de cette expedition suppose de notre Côté une superiorité navale qui est bien Loin d’exister, depuis que Les Anglois ayant rematé Le Bedford et ayant été rejoints par L’America sont plus forts de deux vaisseaux, et qu’au contraire, L’escadre du roi je trouve diminuée par le detachement que j’ai deja fait d’un vaisseau et deux fregates pour L’objet que propose votre excellence.

La demande positive que m’avoient faite a ce sujet des delegués de Letat de Virginie par le canal de mr Le Chev. de la Luzerne qui me fit passer L’ecrit que j’ai Lhonneur de vous envoyer, a du me persuader que ce detachement seroit suffisant, et, comme je lai deja marqué a Votre excellence, je ne jugeai pas a propos de L’augmenter pour conserver ici une masse de forces en etat d’en imposer aux ennemis; ni d’employer L’escadre entiere a cette expedition, a cause du Long delai que cela auroit occasionnés, et du danger qu’il y auroit eu a laisser La rade de Rhode island et tous mes batiments de transport sans aucune defense.

votre excellence sentira aisement qu’il y auroit encore plus d’inconvenients a prendre actuellement ce parti qu’il n’y en auroit eu dans le premier instant du [desastre] des ennemis. Lescadre du roi est moins forte d’un vaisseau qu’elle ne L’toit alors il faut esperance que le vaisseau puisse la rejoindre de longtemps: celle des ennemis est presque entierement reparée et [après] que La reunion des troupes Americaines et Francoises dans La Virginie put être effectuée, elle seroit a même de nous [lever] un combat force superieure, dans Lequel Le plus grand avantage que nous pourrions raisonnablement esperer seroit de n’etre pas entamés, et dont [la suite] seroit toujours funeste par La difficulté que nous trouverions a réparer les avaries que nous aurions essuiés, et par des obstacles qui pourroient en resulter relativement a notre reunion avec Les forces qu’on a bien d’attendre incessamenet d’Europe.

d’après toutes ces considerations j’espere que votre excellence [sentira] comme moi qu’il faut se reposer du Loin de la punition du [traiteur] Arnold, et de la vengeance de l’Amerique par les vaisseaux qui [seroient] deja partis de ce port et sur les troupes de La Virginie. je me flatte que La celerité et Les secret qui ont été apportes dans cette expedition obvieront a une partie des obstacles qu’y prevoit votre excellence, peut être recevrez vous, même avant cette Lettre du avis qui en annoncera Le succès. Jai L’honneur detre avec respect Monsieur, de votre excellence, Le tres humble et tres obeissant serviteur

Destouches

DLC: Papers of George Washington.

Index Entries