James Madison Papers

To James Madison from Jean Francois Etienne Delaroque, 15 November 1816

Monsieur le président

Jean François Etienne de Laroque, a l’honneur dAppeler á votre Excellence, que N’Etant aux Etats unis qu’En passant Pour S’en Retourner En France Sa patrie, N’ayant ni Etat ni Profession Sans fortune N’ayant Ete toute Sa vie que Militair d’ailleurs Sans domicile dans cette Ville, S’Est vu malgré toute Exemption porté sur le livre de taxes d’impots ⟨   ⟩

Le Soussigné Nayant jamais Eu Connaissance quil Soit taxé fort arbitrairem. Et ⟨auparavant⟩ jamais prévu qu’un Etranger Sans domicile fut taxé en la Somme de Vingt deux dolars, par la Forte Raison, que le Soussigné avoit loué une chambre et un cabinet à tant par mois.

Ne Connaissant ni la langue Angloise ni les lois du pays le Soussigné ne pouvoit faire ⟨   ⟩ une declaration, par la Raison qu’il ne Supposait pas qu’un Etranger Sans domicile fut Sujet a payer une immense imposition

M. le Maire de la Ville à qui le Soussigné fit faire Sa Declaration ⟨   ⟩ les Membres de la Corporation ont ⟨   ⟩ et taxer ⟨   ⟩ M. Le collecteur qui S’obstinait ⟨   ⟩ me faire payer cette taxe aussi arbitraire qu’in⟨   ⟩

N’ayant absolument aucun Moyen à payer ⟨   ⟩ que celui de Vendre Mes effets, Le Soussigné Supplie votre Excellence d’ordonner, qu’il Soit Rayé des ⟨   ⟩ des impositions il attend cette justice de Son Excellence Je Suis avec Respect Monsieur le président votre très humble et très ob. Serviteur

De Laroque

DNA: RG 59—ML—Miscellaneous Letters.

Index Entries