James Madison Papers

To James Madison from Mr. Fauche, 26 August 1815

Paris le 26 août 1815.

Monsieur le Président.

j’ai l’honneur de Solliçiter votre bienveillance en faveur de Monsieur le Comte de Reynaud de St Jean D’angely, qui Se retire dans les états de la liberté.

Dans tous les temps, le pays qui vous a choisi pour Son président, a été l’asile des victimes des dissenssions politiques; il a profité des erreurs de l’ancien monde, pour fonder le gouvernement le moins imparfait de la terre.

Après Sa patrie, c’est la contrée, que vous habitéz, qu’il faut choisir pour retraite; j’ai vu de près ce qu’il valait, et tout ce que j’ai Souffert, depuis vingt ans, Sur le continent Europeén, m’a confirmé que vous étiez les Sages de ce monde.

J’ai profité, avec empressement, de l’occasion importante qui s’est présentée, de me rappeler à votre Souvenir; importante, puisque j’ai a vous recommander un homme d’un grand mérite et malheureux, dont la réputation sans doute est parvenue jusqu’à vous, et qui porte avec lui la plus puissante de toutes les recommandations.

Vous aviéz, il y a vingt ans, la bonté de me marquer quelqu’interêt; oserai-je vous prier de le rapeller en faveur d’un homme à qui je Suis attaché, que Son infortune et Ses talens rendent doublement cher a tous ceux qui connaissent ce qu’il vaut; Le choix Seul de Son asile dans votre patrie, lui donne des droits Sacrés à la protection de l’homme respectable qui la gouverne. Daignéz agreér, Monsieur le Président, l’hommage du profond respect, avec Lequel j’ai l’honneur d’être, Votre très humble et trés obéissant Serviteur,

⟨Ph.⟩ Fauche

DLC: Papers of James Madison.

Index Entries