Thomas Jefferson Papers

To Thomas Jefferson from Cadet Meyer, 18 October 1804

Paris ce 18e 8be. 1804.
quai et place de la monoie cy devant Conti No. 8

Monsieur le Président

Les bontes dont vous m’avez honnoré me font ésperer que vous acceuillerez favorablement la grace que je prends la liberté de vous demander.

Un de mes neveux haut forestier du Canton de Berne désireroit faire jouir sa patrie des végéteaux de l’amerique Septentrionale qui peuvent lui etre utile; trompé par differentes graines qui lui ont été fournies j’ose vous prier de me faire parvenir celles dont je joins la note pour qu’il puisse etre Certain de remplir son intention. Convaincu par mon éxpérience du plaisir que vous avez d’obliger elle me sert d’excuse au pres de vous si je derobe quelque moment, d’un temps que vous employez si utilement pour le bonheur des vos semblables.

Oserois je aussi Monsieur le Président vous prier de me donner des nouvelles de Monsieur Mazei, si vous en avez, depuis le désastre de la Pologne je suis dans une entiere ignorance sur son sort.

Permettez moi de vous assurer des sentiments respectueux avec les qu’els jai lhonneur detre Monsieur le Président Votre tres humble et tres obeissant serviteur

Meyer Cadet

ViW: Jefferson Papers, Tucker-Coleman Collection.

Enclosure

Acer negondo

Betula lenta

Cupressus Thyoides

Cupressus distecha

Fagus Castanea

Fagus pumila

Juglans nigra

Juglans oblonga sencinerea

Juglans alba

Juglans glabra

Liriodendron Tulipifera

Juniperus Virginiona

Pinus Strobus

Pinus laricina

Pinus balsamea

Pinus americana

Pinus canadensis

Pinus mariana

Platanus occidentalis

Prunus podus Virginiona

Quercus rubra

Quercus alba

Quercus nigra

Quercus prinus

Si Monsieur Jeferson pouvoit indiquer une Maison Soit a Philadelphie soit a Newyork a la qu’elle on put s’adresser avec Confiance—par la Suite il obligeroit beaucoup.

Index Entries