Thomas Jefferson Papers

To Thomas Jefferson from Jean André Chrestien, 20 August 1804

montpellier Le 20. août 1804.

Monsieur Le président,

La place éminente que vous tenés de La confiance de vos concitoyens annonce vos grandes qualités. ce que m’a dit de vous un de vos compatriotes, Mr pantin, me donne La certitude qu’au nombre de vos vertus, on compte L’amour de l’humanité. j’ai cru d’aprés cela, faire à votre excellence, une offrande digne d’elle, en lui adressant un ouvrage de médecine qui me parait présenter de L’utilité dans le traitement de La fièvre jaune, par le nouveau mode d’administrer des remèdes qui, employés à L’intérieur peuvent dans bien des cas être insuffisans, et quelquefois aggraver La maladie. si je suis assés heureux pour ne pas me tromper dans mes conjectures, et être utile à votre patrie, je demande à votre excellence qu’Elle daigne m’en faire instruire.

je suis avec le plus profond respect, De votre excellence, Le trés humble et trés obéissant serviteur.

Chrestien méd.

p.s. j’ai fait remettre des exemplaires de L’ouvrage que je vous offre, à Messrs. Samuel Lattram Mitchill, David hossack, médecins à new-york, et à La société philosophique de philadelphie.

DLC: Papers of Thomas Jefferson.

Index Entries