Benjamin Franklin Papers

To Benjamin Franklin from the Duchesse d’Enville, 22 May 1780

From the Duchesse d’Enville

LS: American Philosophical Society

La Rocheguyon ce 22. mai 1780.

Le Séjour de M. votre petit fils à Genève, Monsieur, me fait espérer que les Citoyens de cette ville ont quelques droits à vos bontés; c’est dans cette Confiance que je vous les demande pour deux Jeunes gens que l’amour de la gloire et de la liberté font voler en Amérique: l’un se nomme Gallatin, il est âgé de 19. ans, fort instruit pour son âge, très sage jusques ici, et né avec des talens. Le second s’appelle Ser;3 ils ont fait un mystère à leurs parens du projet qu’ils vouloient éxécuter, on ignore par conséquent le lieu où ils débarqueront; on suppose qu’ils vont à Philadelphie ou à l’armée Continentale; c’est un de mes amis qui m’instruit de tout ce détail en me priant de vous engager a les recommander; je partagerai sa reconnoissance et vous prie, Monsieur, de ne point douter des sentimens avec lesquels J’ai l’honneur dêtre Votre très humble et très obéissante servante

Larochefoucauld D’ENVILLE

Addressed: A Monsieur / Monsieur franklin / A Pacy / près Paris.

Notation: La Rochefoucauld d’enville la Rocheguyon le 22 may 1780

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

3Albert Gallatin and his Genevan friend Henri Serre had departed from Geneva in April without telling their families. By May 16 they were at Paimboeuf, and on July 14 they landed at Cape Ann (now Gloucester, Mass.): XXVI, 541n; Henry Adams, The Life of Albert Gallatin (Philadelphia, 1879), pp. 17–19, 23, 26. Gallatin’s family made every effort to secure recommendations from prominent Americans for the young men. Adams, Life, pp. 22, 24. BF obliged the request within two days, responding to the present letter and writing to his son-in-law, May 24, below.

Index Entries