You
have
selected

  • Author

    • Turreau de Garambouville …
  • Recipient

    • Madison, James

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Turreau de Garambouville, Louis-Marie" AND Recipient="Madison, James"
Results 1-50 of 74 sorted by date (descending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
J’ai reçu plusieurs fois des plaintes du Vice Consul de Sa Majesté à Savannah relativement aux vexations Qu’éprouvent les Français non naturalisés par rapport au Service militaire. Dernièrement on a tiré au Sort, et des Français Sujets de S. M. ont été désignés même pendant leur absence; des Officiers Subalternes ont été chez eux pour les toiser et Sur leur refus les ont menacés d’user de...
Vous avez connu Par la Lettre que j’ai eu l’honneur de vous écrire le 6. du présent mois, les divers Sujets de plainte que M. Davis, votre Consul à Tripoly, a donnés à mon Gouvernement. Mr. Armstrong avait fait entendre que cet Agent consulaire serait fortement reprimandé, Si même il n’était pas traité plus Sévèrement; et depuis M. Davis a aggravé Ses torts. S. E. Monsieur de Champagny me...
M. Davis, Consul Américain à Tripoli, a donné divers Sujets de plainte au Gouvernement français. Son Excellence Le Ministre des Relations Extérieures par Sa dépêche du 29 May dernier m’instruit qu’il m’a déjà écrit à ce Sujet. Quoique je n’aie rien reçu de relatif à M. Davis antérieurement à cette dépêche, cependant comme on fit alors la même communication à Mr. Armstrong, qui fit entendre que...
Une lettre de S. E. le Ministre de la Police Générale de l’Empire dont la date est déjà très ancienne (21 Nov. 1806) m’instruit qu’un nommé George Howel, Américain, parti de Paris deux mois avant cette époque pour les E. U. par Bordeaux préparait une émission considérable de faux billets Américains. On prétend que tous Ses moyens étaient prêts, Ses planches terminées, et les billets fabriqués....
Le Commandant Général de Cayenne, Monsieur Victor Hugues, a fait faire et paye à Philadelphie trois grands Alambics Un quatrième de moyenne grandeur, fait en france et qui a Servi de modèle aux Autres, est aussi reste à Philadelphie faute de moyens de communications et de transports. Cette absence d’instruments, indispensables pour tirer parti de quelques productions de la Colonie, lui fait un...
Je Suis obligé de revenir Sur un Sujet qui fut Souvent celui de nos conférences, et que les ennemis & les rivaux de La France et des Etats-Unis ont toujours présenté Sous de faux rapports, dans l’espoir de troubler l’heureuse harmonie qui existe entre nos Gouvernements. Il est reconnu, Monsieur, qu’une exception quelconque aux Décrets qui doivent porter le coup le plus Sensible au Commerce...
Depuis quatre ans, je demande à l’honorable Congrès par l’ordre de mon Gouvernement et par l’organe du Votre une détermination Sur l’affaire des Héritiers de M. de Beaumarchais Depuis quatre ans, le Conseil Exécutif de l’Union a fait toutes les recherches, reςu tous les renseignements qu’il a jugés nécessaires pour éclairer Sa religion, et afin de transmettre au Conseil Législatif cette...
La loi de l’Embargo a du produire des effets différents sur les relations commerciales et politiques des Etats maritimes de l’Europe & de l’Amérique. Les auteurs de cette Loi auront connu Sans doute la nécessité d’interprêter ce document politique Selon les circonstances, et d’en calculer l’execution de manière qu’il pût atteindre et blesser également les interêts des Puissances dont on...
Je viens d’apprendre que le Collecteur des Douanes de NewYork a refusé de laisser partir le Brig Batavian, pour lequel le Gouvernement fédéral avait accordé une permission Sur ma demande, et cela en raison d’un ordre de M. le Sécrétaire de la Trésorerie qui annulle les permissions accordées antérieurement au 13. Courant et dont on n’aurait pas profité. Cependant M. Van Pieters, Armateur de ce...
J’ai l’honneur de vous faire passer copie d’une lettre que Je reςois de M. Gallatin en réponse à celle que je lui ai écrite dernièrement, en même tems que j’avais l’honneur de vous en adresser une sur le même objet. Vous jugerez, Monsieur, combien cette lettre a du me surprendre d’après ce que vous m’avez dit et ce que m’a dit M. Gallatin lui-même lors de mon dernier Voyage à Washington. J’ai...
Une lettre adressée par moi à M. Gallatin, ce qui, d’apres Son absence, a du être remise par M. Leloup à l’office de l’état est restée Sans réponse. Je crois devoir mettre Sous vos yeux l’objet de cette Lettre. Le Consul de Baltimore a acheté par mon ordre deux Bâtiments la Nathalie et l’ Atalante. Ils Sont destinés à transporter comme équipage des Matelots franςais aux Antilles et des là,...
Je fais passer en France M Petry premier Secretaire de la Legation. L’importance des dépêches dont il est porteur et des instructions que je lui donne exige qu’il parte par la Voye La plus Sûre et la plus prompte, et je désirerais c onsequemment que ce Fut par Le batiment que Le G ouvernement fait partir de Washington Le 16 de ce mois. I l me Semble, Monsieur, qu’en ajoutant a cette dé marche...
Je Suis instruit que des déserteurs français ont été engagés et incorporés dans les Troupes de ligne des Etats-Unis. Il en existe aujourdhui plusieurs dans le détachement qui occupe le fort de Baltimore. Le Consul Français a inutilement réclamé ces hommes de l’Officier qui y commande et qui a répondu ne pouvoir les rendre Sans un ordre de Monsieur le Sécrétaire de la guerre. Déjà, Monsieur, et...
Les Sciences ont toujours mérité la protection de tous les Gouvernements et je Suis persuadé que celui des Etats-Unis donnera une preuve de l’encouragement qu’il désire leur donner en m’accordant un Passage pour M. Michaux à bord du premier Bâtiment que Monsieur Le Président fera expedier pour France. Ce botaniste, connu avantageusement ainsi que Son père par les Voyages qu’ils ont faits et...
J’ai l’honneur de vous addresser copie d’un rapport que vient de me faire Mons. Beaujour, Consul Général de Sa Majesté. Ce rapport n’a besoin ni de commentaire, ni d’analyse. J’attends votre réponse, Monsieur, pour instruire mon Gouvernement de ce Cruel Attentat commis contre un de Ses Agens aux Etats-Unis. Il apprendra de moi également que cet attentat, pour être le plus grave, en égard au...
La loi de l’Embargo dont l’objet paraît être de blesser également La France & l’Angleterre, ne répondrait pas dans Son exécution au motif d’impartialité qui doit l’avoir dictée Si les Agents Français aux Etats-Unis étaient privés de toute espèce de relations avec leur Gouvernement par l’effet de cette Loi; lorsque la Supériorite momentanée des Anglais Sur l’Océan les laisse jouir de tous les...
La conduite de M. Skipwith, Consul Général des Etats-Unis à Paris, a donné lieu à des plaintes Si vives et Si multipliées que le Gouvernement Français a du, pour l’intérêt des deux Puissances, en faire examiner les motifs. Il résulte d’un rapport fait à Sa Majesté par son Conseil d’Etat: 1o. Que M. Skipwith S’est permis contre le Conseil général de liquidation, contre le Ministre du Trésor...
J’ai l’honneur de vous addresser ci-joint les deux passeports que vous m’avez demandes par la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 22. Courant pour le Brigantin St. Michel et pour le Vaisseau Leonidas. Je profiterai du premier pour envoyer mes depêches en France, ainsi que vous voulez bien me le proposer; et je vous aurais une Véritable obligation Monsieur, de me faire Savoir...
Le General Turreau a l’honneur de renvoyer a Monsieur Madison le Moniteur qu’il a eu la bonté de lui Communiquer, en le priant D’agréer Ses Remerciments. ViU .
Le Soussigne, Ministre Plenipotentiaire de Sa Majeste impériale et royale près de Son Excellence Monsieur le Président des EtatsUnis d’Amérique, a jugé convenable de présenter à Monsieur le Sécretaire d’Etat quelques réflexions sur les interets respectifs de leurs Gouvernements dans la crise actuelle. On ne peut plus aujourd’hui placer ses espérances Sur la chance des moyens termes: confier...
Des Français au nombre de 70. ou 80 desirant retourner en France, je vous prie de Solliciter de Monsieur Le Président la permission pour l’expédition du Navire "Arcturus," Commandé par le Capitaine Main, qu’ils ont frêté conditionèlement à cet effet. Il y en a encore 30. ou 40. qui font leurs dispositions pour retourner dans les Colonies. Je vous Serais obligé, Monsieur, de m’informer Si je...
J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint plusieurs Notes de M. Gérard, l’un de mes prédécesseurs, et un extrait d’une dépêche de M. Le Comte de Vergennes à ce Ministre, contenant des déclarations officielles faites au Congrès & à vos Commissaires a Paris: que le Roi n’a rien fourni aux Etats: Unis en munitions militaires et que tous les articles expédiés par M. de Beaumarchais l’ont été pour...
Des français réunis à NewYork desireraient retourner, les uns en France et les autres dans les Colonies. En conséquence, ils sollicitent mon intervention pour obtenir du Gouvernement fédéral la permission de frêter à Newyork deux Bâtiments pour les transporter à leur destination. Comme ces deux Bâtiments ne doivent porter que les Individus & leurs effets, j’ai pensé que je pouvais Sans...
Le General Turreau presente Ses devoirs a Monsieur de Madison et Le prie de Luy accorder un quart d’heure d’entretien demain ou Le jour d’après, soit a L’office de L’etat, soit chez Monsieur de Madison Luy même, et a L’heure qui poura Lui Convenir. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
Jai reçu la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 30 du mois dernier, relativement à l’offre faite par le Gouvernement Fédéral à la Légation Française de laisser à Sa disposition deux Bâtiments n’excedant pas le port de 100. Tonneaux chacune pour faciliter Ses rapports avec La France & les Colonies qui lui appartiennent. Je Suis très Sensible, Monsieur, à ce nouveau témoignage...
Un Arrêté du Gouvernement Français rendu le 13. Messidor An 10. défend aux Noirs, Mulâtres & autres gens de couleur d’entrer Sur le territoire continental de l’Empire. En conséquence de cet Arrêté, dont je dois rappeler les dispositions, l’ordre est donné dans tous les Ports de France de placer dans un dépot et de faire repartir par la voie la plus prompte, et le tout aux frais des Batiments...
Les derniers evenements suivis dans l’affaire des Héritiers de M. de Beaumarchais engagent également les deux Gouvernements, et doivent faire désirer à leurs Agents respectifs qu’une prompte détermination mette un terme aux longues discussions qu’elle a fait naître. Il m’est pénible de vous répéter, Monsieur, que le Gouvernement Français, dont on a provocqué l’intervention par la Nature des...
J’eus l’honneur de vous addresser au mois de Juillet de l’année dernière une dépèche relative à la prise d’un Corsaire français La Félicité, Cape. Marc Moussan, par deux Goelettes américaines Armées, l’Eclipse et le Non Pareil, Capitaines Frazer & Bishop, appartenant aux nommés Wilson et Tenant, Négociants domiciliés à Baltimore J’avais lieu de croire, à la manière dont le Gouvernement...
J’ai pensé qu’en exprimant Le motif qui me dicte cette Lettre, vous en Excuseriez ment L’objet. Je Sais qu’il est Etranger a nos raports habituels, mais je sais aussi qu’il Importe au Gouvernement federal que les privileges attachés a La personne des Ministres accredités près de Luy, Soient Respectés, et qu’on ne puisse pas y porter atteinte Sans blesser Sa Justice et son pouvoir tutelaire....
J’ai l’honneur de vous renvoyer l’Exequatur que Monsieur Le Président a bien voulu accorder à M. de Vermonnet, parceque Le Sceau des Etats Unis a été oublié. Je vous prie, Monsieur, de vouloir bien me faire parvenir a ussi la Commission que j’y avais jointe. Je Saisis cette occasion de vous renouveler l’assurance de ma haute Considération. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
J’ai l’honneur de vous addresser ci:joint la commission accordée p ar M. Le Consul Général de France à M. de Verronnet pour r emplir provisoirement les fonctions de Consul aux Natchez et Remplacement de M. Martel Démissionaire. Je vous prie en conséquence, Monsieur, de vouloir bien solliciter de S. E. Monsieur le Président un exequatur en faveur de M. Verronnet & de joindre à Son renvoi celui...
J’ai ordonné au Consul Général de france de faire examiner par le Consul du lieu les réclamations des Armateurs ou Capitaines dont les Bâtiments ont Secouru le Vaisseau L’Eole, et de faire Statuer ici, Soit d’un commun accord, Soit à la faveur d’un arbitrage sur la Somme d’indemnités qui leur Sont légitimement dues. Le Consul Général m’a répondu qu’il en donnait l’ordre au Consul de Baltimore;...
Des rapports officiels m’annoncent l’avenement et le Chargement dans le port de Newyork de deux Bâtimens destinés, dit-on, pour la partie révoltée de St. Domingue. L’un est la goëlette Louisa & l’autre le Navire l’Empereur appartenant à la Compagnie Ogden. Sans doute la Destination de ces Bâtiments Sera masquée & Sous ce rapport, Monsieur, ils doivent fixer l’attention de vos employés aux...
Translation Note of the Minister Plenipotentiary of France to the Secretary of State. The undersigned, Minister Plenipotentiary of His Imperial & Royal Majesty to His Excellency the President of the U.States of America, has the honor to remind the Secretary of State, that at the beginning of last year and during the Session of Congress, Mr. Chevallié, Attorney in fact of the heirs of Mr. de...
I have the honor to address to you enclosed an answer to the objections made by the Secretary of the Treasury to a complete Settlement with the heirs of Mr. Beaumarchais This answer is annexed to the note which I have had the honor to address to you on this Subject. Accept, Sir, a new assurance of my high consideration. DNA : RG 233—LRHR—Legislative Records of the House of Representatives.
Le Coup de vent qui S’est fait Sentir depuis le 18. jusqu’au 23. Août dernier a considérablement endommagé deux Vaisseaux & deux Frégates de S. M. & ils ont été obligés de venir chercher un réfuge dans les ports des Etats-Unis, tant pour S’y réparer que pour y trouver des vivres qui leur manquaient, les leurs ayant été avariés par les mauvais tems qu’ils ont essuyés. L’Administration...
J’eusse addressé déjà ma plainte au Gouvernement fédéral relativement à la perte de l’Impetueux, Vaisseau de Sa Majesté Impériale & Royale, si la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 6. Octobre dernier ne m’eût porté à croire qu’on s’était occupé de prévenir ma juste réclamation ou d’y Satisfaire. Le Vaisseau de Guerre français, l’Impetueux, alors en détresse, non Seulement a...
Obligé de communiquer à M. Le Marquis d’Yrujo, Envoyé extraordinaire & Ministre Plénipotentiaire de S. M. C. la réponse négative que vous avez faite à Ses propositions conciliatoires, comme à la réception d’un Chargé d’Affaires qu’il m’avait engagé à vous présenter; Je vous prie de me faire connaître littéralement les intentions du Gouvernement fédéral. Le peu de connaissance que j’ai de la...
Genal. T urreau has the honor to enclose hereto the letter of the Mayor of Norfolk, which was omitted in his respecting the arrestation of the french Sailors, who have deserted theirr Ships. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
Le Soussigné, ministre plénipotentiaire de S. M. I. & R. près Monsieur le Président des Etats: Unis d’Amérique, a l’honneur d’informer Monsieur Madison, Sécretaire d’Etat, de l’existence d’un traité de confédération des Etats du Rhin, dont l’effet nécessaire est de changer la Constitution germanique. Depuis longtems la Constitution de l’Empire Germanique avait subi de Si nombreuses...
M. le Commissaire Général à qui j’avais recommandé la réclamation que vous m’avez addressée le 16. de ce mois, de trois Capitaines de Bâtiments Américains qui ont été employés par le Vaisseau de S. M. l’Eole pour l’accompagner dans la Chesapeak, me répond qu’elles ne Sont appuyées d’aucunes pièces justificatives. La pièce nécessaire est un compte détaillé certifié des Capitaines & officiers...
Vous connaîtrez par la lettre ci-jointe de M. Le Maire de Norfolk au Consul français du lieu, Son refus formel de Seconder les agents français pour arrêter les déserteurs des équipages des Vaisseaux de Sa Majesté. La désertion, qui est presque toujours le résultat de l’embauchage, obtiendra l’impunité, si les Autorités Américaines peuvent Se dispenser de Seconder les efforts des Agents...
M. Le Marquis d’Yrujo, Envoyé extraordinaire & Ministre Plénipotentiaire de S. M. C. m’a donné Communication d’un ordre de Sa Cour, d’où il résulte que les intentions du Roi Son Maître, sont qu’il continue Son Séjour en Amerique & remplisse comme par le passé les fonctions de Son Ministre près les Etats: Unis; qualité dans laquelle il a été accrédité & reconnu par le Gouvernement Fédéral. Le...
J’ai reçu avec la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire hier, les mémoires & les Protêts de trois Capitaines de Bâtimens Américains qui ont été employés par le Vaisseau de S. M. l’Eole, pour l’accompagner dans la Chesapeak, tendant à obtenir des indemnités pour ce Service. Je vais les transmettre au Commissaire Général de France, à Philadelphie en l’invitant & lui recommandant de...
LE GENERAL TURREAU, Grand Officier de la Legion d’Honneur, Ministre Plenipotentiaire de S. M. L’Empereur des Francais, pres les Etats Unis D’Amerique. Will do himself the honor to Go at office for Visiting Monsieur de Madison. But hi cannot to be there Before twelve oclock of this day. DLC : Papers of James Madison.
Le Soussigné, Ministre Plénipotentiare de Sa Majesté l’Empereur des Français & Roi d’Italie, a reçu de Son Gouvernement l’ordre de faire part à celui des Etats Unis de l’avènement de Son Altesse Impériale le Prince Louis Napoléon, au trône de Hollande. Ce pays avait essayé différentes formes de Gouvernement. Aucune ne lui garantissait la tranquillité intérieure & la Sûreté de Son territoire....
J’ai reçu de M. Wagner une lettre relative au nouvel outrage qu’ont commis deux Capitaines de Batimens de Guerre Anglais contre votre Gouvernement en dépassant les limites que vous avez assignées a votre Jurisdiction maritime, et en violant ainsi à la fois les droits de territoire & de Neutralité. Des rapports officiels & réitérés ne me permettent pas de douter, Monsieur, que tout ce qui est...
Jai Reçu aujourdhuy Seulement La Lettre que vous m’avez fait L’honneur de m’ecrire La 20 de ce mois Relativement a la demande de fonds d’avance dont Le Commissaire General Eprouvait un besoin momentané. Je Sçavais que Le Gouvernement Federal ne pouvait d’après Votre constitution disposer d’aucune Somme provenant du Thresor national Sans le con ou L’autorisation du Congrès, mais comme Les fonds...
Le coup de vent qui S’est fait Sentir depuis le 18. jusqu’au 23. du mois dr. a considérablement endommagé trois Bâtimens de Guerre français, ce qui les a forcés de venir chercher des Vivres et des moyens de Se réparer dans les ports de l’Amérique. L’Administration Consulaire ne Se trouve avoir de fonds, dans ce moment, que pour Ses dépenses ordinaires, & j’ai cru devoir, Monsieur, m’addresser...
Vous m’avez fait l’honneur de répondre à ma lettre du 15. Juillet dernier, relative à l’affaire d’un Corsaire français avec deux Bâtimens armés et appartenant à des Négociants de Baltimore, que des ordres étaient donnés à Mr. Stephen, Avocat Général, pour instruire cette affaire et donner Satisfaction aux réclamants, Si leurs plaintes étaient fondées. Mr. L’Avocat Général devait aussi, S’il...