You
have
selected

  • Author

    • Reibelt, J. Phillipe
  • Recipient

    • Jefferson, Thomas
  • Period

    • Jefferson Presidency

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Reibelt, J. Phillipe" AND Recipient="Jefferson, Thomas" AND Period="Jefferson Presidency"
Results 1-50 of 116 sorted by editorial placement
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
Par une lettre, que Vous avez adresseè a Mr. Fleischer, qui est reparti pour l’Europe, il y a quelques jours, Vous demandez les titres et les prix des Ouvrages nouveaux et bons , qui se trouvent dans notre Magazin. Pour Nous y conformer, Nous avons l’honneur, de Vous faire parvenir par le même Courier les Catalogues, que Nous avons fait paroitre jusqu’içi. Mais pour Vous mettre à même de juger...
L’expeditionaire de la Stage n’ayant pas voulu se charger de la 1re. Caisse, que Nous Vous avions annoncè le 5 du Courrant, Nous avons pris le parti, de la Confier avec deux autres à un Paquet de Georgetown: Schooner Polly & Sally, Capne. James Reath, qui partira demain. La Note Sur la premiére a etè jointe a notre Lettre du 5—Çelle sur la 2de. et 3eme. est incluse a çelle ci. Vous voudrez...
J’ai l’honneur de repondre à votre Lettre du 15, que les Exem plaires de l’edition de: Sentimental Journey—pap. Vel. 1802, qui se trouve sur la page 66 du Catalogue—sont tous vendûs, et qu’il n’y en a encore qu’un seul Exemplaire sur petit pap. Velin, 1800. Quant aux Livres, que j’ai pris la Liberté de Vous envoÿer, je Vous prie de m’excuser. Je ne l’aurois pas fait, si Vous n’aviez pas par...
N’ayant pas appris si les 3 Caisses de Livres, que j’ai pris la Libertè de Vous envoyer par un Paquet de Georgetown le 13 du Mois passè, et les Sentim. Journey, que j’ai Conformement a Vos ordre fait remettre a la poste le 22—Vous sont parvenus ou Non—Je Vous prie, de vouloir bien me le faire savoir. Tres respectueusement de Votre Excellence Tr hble st DLC : Papers of Thomas Jefferson.
Je Vous prie, d’agreer mes remercimens, de ce, que Vous m’avez bien voulu accuser l’arrivèe des Caisses. C’est une Satisfaction particulière pour moi—non pas comme Negociant, car je n’ai pas d’Ame pour çe metier, mais comme Litterateur—d’apprendre, que vous y avez trouvè quelque Chose, qui Vous convienne. Je ne suis pas pressè ni pour le retour des Caisses, ni pour le montant de ce, que Vous...
Si Vous ne voulez pas garder pour Vous— le Cours de peinture par Filhol , je Vous prie très instamment, de vouloir bien me le renvoyer par le premier Stage. J’ai l honneur d’etre avec la plus profonde deference Votre Excellence Tr. hbl et tr. Obs st DLC : Papers of Thomas Jefferson.
Le dernier Exemplaire, qui me restoit, des Plans des Maisons de Paris —n’a certainement pú être mieux placès que dans Votre bibliothéque. Je n’en ai plus, mais j’en attends et j’aurois l’honneur de Vous en envoyer 2 Exempl. aussitot, que je les aurai recûs. J’ai encore un Exemplaire de l’histoire naturelle de la Montagne de S. Pierre & par Faujas &c.—N’en pourriez Vous pas en disp oser ? Je...
En reponse de votre Billet du 13 je Vous prie, de ne pas prendre en disgrace si je Vous observe, que j’ai mis moi même le Cours de peinture p. Filhol en 12 Cahiers dans La Caisse ou etoient: lhistoire natur. des perroquets, Traite des Arbres et Arbustes &c p. Duhamel, Plans des Maisons de Paris, &c &c et que çet Ouvrage doit se trouver portè sur la Specification de la 1ère Caisse jointe a ma...
Je prends la Libertè, de presenter a Votre Excellence—ci joint— le No. 3—du Catalogue de l’etablissement, que je forme—et de Vous repéter en même tems le Contenû de ma Lettre du 15. Penetrè du plus Sincere Respect. Votre Excellence Tr. hbl et tr. Obt str DLC : Papers of Thomas Jefferson.
J’ai l’honneur, de Vous accuser la reception de votre Lettre d’Avanthier, et des 2 incluses, savoir:  1) de Votre Assignation sur la banque d’ici de 83 G. 72½ C.  2) et de celle du Secretariat D’Etat &. —— de 114 G. 50. C.
Vous n’avez, malgrè ma promesse, pas recu Plans des Jardins Anglais p. Mausa, et Idem p. Parkyns; la Cause en est, que de mon petit garcon et de mon domestique, lesquels ont portè entre autres les deux paquets sèparès le premier celui des Annales &c] de Filhol in 8°, et l’autre celui des Plans de Mausa &c in fol. a la poste, le dernier est glissè, et laisse tombe son paquet dans une Gosse...
Ayant a la Librairie une Gravure represent. frederic le grand, et une Carte Generale des Etats unis—dont je pense, qu’il Vous fera plaisir, de les voir, et, peût etre, même de les posseder—je les ai confiè aujourdhui au Stage.  Le prix de la Gravure est    15 Gourdes.  et celui de la Carte 6 Si vous n’aimez pas de les garder-je Vous prie de me les renvoyer par la même Voie-je n’en ai, que çe...
Il Vous a plû, de reunir a votre Bibliotheque les Annales du Museè des Arts p. Landon—probablement Vous aimerez, aussi d’examiner, et de garder peut etre, le Manuel du Museum francais. C’est dans cette supposition, que j’ose Vous en presenter çijoint les 4 premiers Nros. qui ont parus jusqu’ici dont le prix est 8 gourdes:/—avec mes Tres profonds respects. Votre Excellence Tr. hbl et tr. Obst...
Peut être, qu’il fera plaisir à Monsieur le President Jefferson de parcourir çe petit Livre. Ç’est a çet effet, que j’ai l’honneur de lui le presenter—avec mes profonds respects. DLC : Papers of Thomas Jefferson.
J’ai l’honneur de repondre a votre billet du 9, qui m’a ete remis hier soir— 1.) Je n’ai pas trouvè au Stage les objets, que Vous me renvoyez, savoir: la Gravure repres. fred. II.—le Manuel du Museum &c. et Aldini—Mais ils ariveront certainement. 2) Les Annales du Musèe des Arts p. Landon, que Vous avez pris, et çe Manuel du Museum—me paroissent deux Ouvrages differens—le dernier donnant la...
J’ai l’honneur, de Vous prevenir, que, Ayant rencontrè dans mon Depot des Tabelles Statistiques tres exactes sur l’Empire Germanique, l’autriche et la Prusse—d’apres les derniers arrangemens politiques—que j’estime convenables a la Bibliotheque du Secretariat d’Etat—j’ai pris la Libertè, de les faire mettre a la poste a Votre Adresse—en me permettant pour çette fois çette exception de la...
J’ai l’honneur, de Vous presenter mes remercimens des Nouvelles, que Vous avez bien voulu me donner par votre lettre du 18, qu’on vient de me remettre. 1) Je ne pense pas, que Piranesi se puisse être perdû, d’autant moins, que ce paquet poste l’adresse du Chef de l’Union. 2) Je suis bien fachè, que les 2 Caisses en question Vous causent tant de peine; Tout ce, qui peut m’en consoler, est, que...
J’ai fait remettre au Stage a Votre Adresse une petite Caisse des Livres Nouveaux, dont probablement la plus grande partie conviendra et a Vous et aux bibliotheques de differens Secretariats de l’Etat. L’Office of discount and Deposit refuse de payer les 2 assignations, que Vous m’avez envoyè—par le Motif, que votre endosrement se trouve sur l’assignation du Secretariat d’Etat—Vous voudrez...
Certainement bien eloignè de l’ Idee meme, de faire passer la revüe aux Livres, que Vous m’avez renvoye avec tant de Graçe —Les premiers, qui malgré moi me sautoient aux Yeux, lorsque mon Domestioque avoit ouvert la Caisse au Magazin, et que le Commis, que j’en Chargois, vouloit sortir et replacer les Ouvrages, etoient deux Exemplaires de l’ Atlas appartenant au Tableau de l’Espagne , dont un...
Je n’ai pas perdu un instant, de faire remettre au Stage conformement a Vos Ordres du 23 recus hier Apres Midi, un paquet, contenant: Buffon de la Jeunesse, 2 Vol. in 12 avec fig 120, Cents. Manuel d’hist. nat. de Blumenbach 2 V. in 8. av. fig 420. —
Je m’empresse—de Vous accuser la reception de Votre Lettre du 25 avec incluses—qu’on vient de me remettre—de Vous en presenter mes remercimens respectueux, et de Vous annoncer, que j’ai deja hier—(sur une invitation de Mr. Wagner recue avanthier.) envoyè a Mr. le Secretaire d’Etat Madison l’atlas faisant partie du Tableau de l’Espagne modern par Bourgoing. Je Vous prie, de vouloir bien agreer...
Presumant si particulierement par Votre derniere demande de Buffon de la Jeunesse—(que Vous aÿez dans Votre famille des Dames et des jeunes Gens, qui Connaissent et apprennent le français—je l’ai crû de mon devoir, de faire remplir deux petites Caisses des Ouvrages Nouv. et bons de different sujet, partie en Stereotype papier ordinaire:—commun et fin, et de les remettre, port payè—au Stage a...
Ayant rencontré parmi mes Gravures particuliéres deux d’un Genre, que je pense de Votre Gout—j’ose Vous les presenter çi joint. Daignez les accepter-comme une humble Offrande d’un homme, dont les principes republicains invariables jusqu’ici—commencoient a le former theoretiqument aux Universités de l’autre Cotè de la , lorsque Vous de çe Coté ci travailliez practiquement a l’etablissement de...
Quoique absolument nul dans çette partie du Monde Vous me permettrez de Vous dire, que je me reunis du fond de mon Coeur au Nombre de çeux, qui se rejouissent de votre réélection a la Chef Magistrature des Etats unis, et qui desirent, que pour le bien de l’humanitè de l’Univers Vous puissiez a jamais y prendre Siège. Pour Vous persuader que ces sentimens derivent d’une source pure, et que—dans...
J’ai resu hier soir Votre billet du 31 du passè, par le quel Vous demandez: 1) 2 Exemplaires du Nouv. Testament &c. sur le text grec 2) 11 petits Ouvrages latins, d’edition Elzevir 3) 1 Ex. de la Bible in 8vo., qui est annonceè a la page 58 du Catal. de fond de l’an XII de la Maison a Paris. Conformement a çes Ordres No. ad 1) J’ai fait partir aujourd hui les 2 Exempl. du Nouv. Testament—a 80...
Ceux des petites Livres Latins d’Edit. Elzevir que Vous desiriez—etoient precisément tous vendûs, lorsque Vous me les demandiez— Je les ai Tous pû racheter, excepté: hungaria , pour lequel j’ecrirai a la Maison a Paris, qui certainement fera l’impossible, pour Vous le procurer, et avoir le plaisir, de completter par la Votre Collection. Je Vous les ai Adressè en 2 petits paquets. Le prix en...
Je suis enfin parvenu, de racheter aussi hungaria —edit. d’Elzevir—mais j’etois obligè, d’echanger çe petit Livre par un autre Livre francais de 2 Gourdes— J’ai l honneur, de Vous le presenter cijoint, et de Vous saluer tres respectueusement. Le Depot Americ. General de Levrault, Schoell et Comp. Impr. Libraires a Paris DLC : Papers of Thomas Jefferson.
J’ai l’honneur, de Vous presenter çijoint Les epreuves de la fonderie, que la Maison de Paris possede a Strasbourg—et Vous prier, de vouloir bien leurs assigner une place a Votre Bibliotheque. Penetrè du plus profond respect. Le Depot Americ. General de Levrault, Schoell et Comp. Impr. Libraires a Paris DLC : Papers of Thomas Jefferson.
Vos ordres du 9 ne m’etant parvenus, que hier Soir—je m’empresse de Vous en accuser la reception, et de Vous faire parvenir en Consequence:  Romae Ichnographia—4 feuilles in folio Cents.  et 4 partes Orbis Vet. Polyglotta in fol 50— aux quelles je prend la Libertè d’ajouter: 10— C.  Le plan de Leipsic-Capitale de la Literrature Germanique 10.  L’atlas Complet du Ancièn Monde de Cellarius—50....
Conformement a Vos Ordres du 14——recus ce Matin il partira demain a Votre Adresse un paquet renfermant: Cents.  2 Exempl. Dict. de poche de Catineau, reliè a 190 Cents 380—  1 Fables de Lafontaine 2 vol in 18-brochè 64—  1 Contes—ditto 64. 5,08— Aux quels j’ai pris la Libertè d’ajouter:  le dernier Exemplaire—du Dict. de prononciation  de Tardy—reliè 195—
Je ne puis—des Ouvrages, que Vous ordonnez par votre Lettre du 15—recue hier soir—Savoir:  A) Miltons, paradise lost p. Barrois. Gibbons—decline of the Rom. Empir—edit. de Basle. Lucrece } de Lagrange Seneque  B) Oeuvres de Moliére— } in 18 format. de Racine de Corneille Anacharsis de Barthelemy. Vous fournir pour çe Moment, que les 4 derniers Sub Lit. B. Ayant de çeux Sub Lit. A—des deux pre...
J’ai l’honneur de repondre au Contenu de Votre respectable petit billet du 16, que le porteur de Lettre ne m’a remis, que hier soir: a) que c’est pour Mi delt. life of Cicero in 8vo. le meme Cas, que pour Miltons Paradise lost. b) que Vous m’avez bien demandè: Rayeval, Loix de la Nature—pour lequel j’ai deja ecrit a la Maison a Paris par un batiment, qui partoit de Norfolk;— mais point encore:...
Je dois supposer dans Vos mains respectables—le paquet renfermant les oeuvres de Corneille, Moliére, Racine, Barthelemy &c parceque, l’expeditionaire du Stage (qui me paroit de quelque sortes que ce soit, un peu derangè—car c’est le seul, avec lequel Il faut toujour discuter) n’ayant absolument pas voulû le prendre, j’ai invité le Directeur de la poste, qui est tres complaisant, de le faire...
Il est de mon devoir, de Vous accuser sans retard la reception de Votre Assignation de 138,24 C. et de Vous en presenter mes remercimens. Votre Compte est certainement tres exact, exceptè, que la Continuation des Annales du Museè &c p. Landon (Tomes 3, 4. et 5) n’y est pas compris. Je souhaite du fond de mon Coeur, que le Voyage, que Vous allez faire a votre retraite momentaneè philosophique a...
J’avois en Europe sur le haut Rhin a une fabrique de porcelaine, de terre Anglaise et de fayance—detruite par la derniere Guerre de revolution—Un Moulin d’email de 6 pillons et de 8 paires de Meules a 2½ pieds de diàmétre, dont le Mechanisme mouvant , extremement simple—n’exigant qu’un emplacement de 30 pieds [GRAPHIC IN MANUSCRIPT] et tres peu de reparation (5 Gourdes par An)—applicable au...
Venant d’apprendre par les Gazettes, que Vous etes de retour a la làpilate, je m’empresse, de Vous en presenter mes felicitations sinceres—j’ose en méme tems Vous observer, que le petit paquet (contenant Plutarque de la Jeunesse, et 1 Vol. des Oeuvres de Plutarque, nouv. edit. de Cussaì) dont Vous m’avez marquè le 7 Mars, qu’il me sera renvoyè de Suite—ne m’est pas encore parvenu; et je Vous...
Permettez—de Vous rappeller l’Affaire, pour laquelle j’etois adressè a Vous par le Gen. Kosciuszko il y a 2½ Ans,—de Vous dire, que le Colonel Armstrong n’a pas repondu du tout a votre invitation au Sujet de la Patente originale , qui est dans ses Mains—et de Vous prier, de vouloir bien lui ecrire iterativement, a çe qu’il remestte enfin cette Patente en Vos mains, desquelles je serois alors...
J’ai l’honneur, de repondre a votre Lettre de hier, que j’ecrirais incessament a la Maison a Paris pour l’Ouvrage de Buffon, tel, que Vous le desirez; je Vous prie seulement, de vouloir bien indiquer a çet effet par le premier Courier le Genre de reliure, dans lequel est mis le Commencement, que Vous avez, afin, que çela devienne egal. Presumant, qu’il Vous fera plaisir, de parcourir les deux...
Votre Lettre de hier m’a ete remise aujourdhui. 1) J’ecrirais incessament pour ce, qui Vous manque des Oiseux de Buffon, in 4to. &c reliè tel, que Vous le designez, a la Maison a Paris. 2) Vos desirs sont des Ordres pour Moi—Les 2 Ouvrages en question sont donc pleinement a Votre disposition, quoique je les avois destines pour ma propre bibliotheque. 3) Vous me demandez, si je recus Votre...
C’est en votre qualitè de grand Amateur et parfait Connaisseur des Arts, que je prends la Libertè, de Vous adresser avec çette Lettre un petit paquet, renfermant quelques pièces, qui en partie au moins Vous feront du plaisir. On vient a l’instant me remettre votre Lettre du 10—a la quelle j’ai L honneur de Vous repondre incessament. 1) Je Vous prie, d’accepter mes remercimens de l’envoi de la...
Permettez—qu’en Qualitè d’amateurs practiques de l’Agriculture—je Vous presente la Question, si Vous n’avez jamais Cultivè le petit Maïs d’Italie , nommè: Quarantino (Zea Mays I. var. præcox, humïlis) qui donne sur 40,000 pieds [GRAPHIC IN MANUSCRIPT] depuis le Mois de Mars 4 recoltes, chaque à 8000 lb.—mes. francaise—qui’on a—il y a 5 Ans, commencè de Cultiver en Suisse avec le même Succes...
J’ai l’honneur, de Vous avertir, que j’ai pris la Libertè, de Vous adresser par le Schooner Polly & Sally d’Alexandrie une petite Caisse contenant les Livres specifiès, cijoint—dans la supposition, que leur examen Vous fera passer quelques moments agreablement, et que—peûtetre—Quelques uns Vous Conviendroient, pour Vous—pour votre famille, et pour la bibliotheque des Departemens d’etat. C’est...
C’est sur votre billet de hier, que j’ose Vous prier, de vouloir bien garder la Notice de la Gallerie des Antiques, et le Catalogue des estampes du Museum,—et que j’ai en même tems l’honneur de Vous envoÿer çijoint tout ce, qui me reste des Grains du Quarantino avec les Observations necessaires. Daignez accepter mes bien profonds et bien sincers respects DLC : Papers of Thomas Jefferson. Petit...
Je m’empresse de repondre a Votre Lettre du 29— 1) que j’ai fait mettre les 2 Vol. rest. du traité sur les Abeilles au Stage. 2) que je n’ai pas ajoutè les Vol. restant du Botan. Cultiv. parcequ’on ne peut pas trouver le 3me. Volume—et que je demanderais donc cet Ouvrage par la premiere occasion de Paris pour Vous. 3) Que du portefeuille des Artistes, et des Plans d’Architect. de Becker et de...
De la, que Vous m’avez renvoyè en hyver la grande Gravure de Berlin dans le Style Monarchique et Guerrier, dela je ne puis point conclure encore, que Vous n’aimez pas non plus celui Champêtre de l’aimable Gessner—j’ose même en tirer une Consequence Contraire—et c’est dans cette supposition, au moins pas impropre—que je prend la libertè, de Vous presenter cijoint en humble offrande un Exemple...
Un Pharmacien et Medecin—generalement instruit, digne d’etre recû en bonne Societè, parlant les trois principales langues vivantes, qui a quittè la rive gauche du Rhin par le même Motif que Moi, c’est a dire, puisque Nous prevoions L’Empire se mettre a la place de la Republique—et que j’ai amenè avec Moi en çe pays, a le projet, de fonder a CharlottesVille (pres Monticello) une pharmacie...
Encouragè par les Amateurs des Arts, qui ont concus l’ideè de la Lotterie cijointe, (et qui pretendent connaitre les Moeurs du pays) d’en presenter un Avertissement a Votre Excellence (les francais se proposent d’y inviter aussi Mr. et Mme. Turreau), je m’y prête quoique avec quelque repugnance—En Vous priant: 1) de ne pas le prendre en mauvaise Graçe, si çela ne seroit pas bien conforme au...
J’ai eû l’honneur de recevoir çe Matin Vos 2 Lettres du 21 et 24— 1) Je suis penetrè de reconnaissance de l’obligeance extreme, avec la quelle Vous m’avez bien voulu a tous les points. 2) Je n’ai—malheureusement plus rien de çe, que Vous demandez—mais j’enverrais Copie de votre Lettre a Paris. 3) Je Vous enverrais sans faute les autres Volumes du Botan. Cultivateur, aussitot, que le manquant...
Venant d’apprendre qu’on est a renouveller l’Ameublement du Palais Presidential—j’ose Vous prier, d’y recevoir de mon Magazin (parceque çe seroit la meilleure exhibition) quelques echantillons d’une nouvelle invention d’un peintre çelebre a Bâsle, de copier les principaux Ouvrages des Anciens d’une manière aussi parfaite, qu’il est même aux Connaisseurs difficile, de distinguer ces Copies de...
Je desire, comme j’ai deja eû l’occasion de Vous dire, ardement, de quitter ma carrière interimistique de Marchand des Livres, et de me retirer en Simple Cultivateur sur une petite terre. Je donne, d’apres ce, que j’ai vû, la preference aux environs de Charlotte’s Ville; mais je n’y connais personne de la quelle je pourrois attendre la bienveillance Cosmopolitique, de diriger un...