You
have
selected

  • Author

    • Dumas, C. W. F.
  • Recipient

    • Adams, John
  • Period

    • Revolutionary War

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Dumas, C. W. F." AND Recipient="Adams, John" AND Period="Revolutionary War"
Results 1-10 of 46 sorted by relevance
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
Le Baron Dedem a échoué. Mr. Van Berkel le Bourguemaître de Rotterdam, frere du Pensionaire d’Amst. s’est présente subitement, & l’a emporté venit & vicit. C’est donc lui qui sera Min re de la Rep. en Amérique. Je viens de l’en féliciter cordialement. Vous avez ses respects. Il sera charmé de vous avoir pour compagnon de Voyage. J’ai les respectées votres des 18, 22 & 23. Je fais de mon mieux...
Ma Lettre de ce jour étôit à la poste, lorsque j’ai appris de source, que, conformement aux desirs des principaux membres, présens ici, des Et. d’holl e. Mr. Snelle Député de la part de Dort aux gecom̃it, leerde Raaden, ayant proposé à ses Collegues, pour prévenir tout tumulte pendant la nuit prochaine, & pour veiller à la sûreté des dits Membres, de donner aux-mêmes aujourd’hui les ordres aux...
Je reçus Samedi au Soir, par la voie d’Amsterdam, deux paquets à Votre Adresse, dont voici le plus petit. L’autre, com̃e celui-ci, acheminé par Mr. André Petit de Baltimore, est in folio entre deux planches, com̃e celles que je vous ai fait faire pour le Traité du 7 octobre, & un couvert par dessus, cacheté d’un chiffre R. M., apparem̃ent Rob. Morris. Sans oser rompre les cachets, j’ai cru...
Je n’ai que quelques minutes pour vous accuser l’honorée votre du 19 e. reçue il y a deux heures seulement. Je n’ai fait usage de la confidence qu’avec les amis, qui m’ont promis le secret. Je verrai ce soir Mr. D’Asp. Ces Messieurs avec mes femelles vous prient d’agréer leurs respects. They will neither go too far nor stop for peace & all that. La semaine prochaine je vous marquerai,...
Je ne vois rien a ajouter à ce que vous apprendra l’incluse, sinon, que les Etats d’Holl. sont ajournés à Vendredi 3 e. du prochain, & que je vous souhaite avec toutes les autres prospérités que votre coeur peut desirer, celle de mettre dans la nouvelle année où nous allons entrer, la derniere à la paix la plus glorieuse & la plus avantageuse pour les Etats-Unis.— Ma famille partage ces voeux,...
Mrs. Brush & Allen m’ont remis les faveurs dont vous les aviez chargés pour moi; & j’y répondrai plus à loisir: car nous allons monter en voiture, ces Messieurs, Miss Nancy & moi, pour dîner à Rotterdam chez Mr. Van Berckel. Mr. Votre fils n’est pas encore arrivé. Le principal sujet de la présente est un message que Mr. le Greffier Fagel me fit faire hier par Mr. Tynne, pour s’informer du...
L’Assemblée d’Hollande, fort orageuse mercr[edi j]our de votre depart d’ici, [s’es]t separée jusqu’au 27 cour t. Il y a eu un tumulte à Arnhem en Gueldre, où la Garnison, qui S’étoit emparée de la maison de Ville, a du se soumettre, & délivrer l’hôtel à la Bourgeoisie, qui, sur son exemple, avoit chargé à balles. Le tout s’est passé Sans effusion de sang, mais à l’avantage de la Bourgeoisie,...
L’Echange des Ratifications se fit hier entre Mr. le Greffier & votre serviteur; & il en fait aujourd’hui son rapport en conséquence à Leurs H. P. Il m’a chargé de ses complimens pour V. Exc e. Je garde sous la Clef les deux Actes, écrits sur parchemin, munis du grand Sceau de la Rep. dans deux boetes d’argent, pour vous les remettre selon vos ordres, & suis avec grand respect / De Votre...
Enfin je puis vous féliciter de l’arriveé de Mr. votre fils en parfaite santé. Nous eumes cette Satisfaction hier matin. Demain nous nous arrangerons pour ses Lectures & promenades, selon vos intentions: car hier & aujourd’hui c’est jours de repos. Mad e. Dumas, dans sa Lettre de ce jour à Mr. Thaxter, au contenu de laquelle je Souscris cordialement, me dispense d’être plus long sur ce qui le...
En réponse à l’honorée vôtre du 18 e. , la clef de votre Secretaire S’est heureusement retrouvée sous des Livres; & je suis sûr que personne n’a pu en faire usage, parce que votre appartement n’a jamais été ouvert, depuis votre départ, que par l’un de nous toujours présent. J’ai remis avec les autres celle que vous m’aviez laissée. A l’heure où j’écris, les Etats d’holl de. sont à résoudre...