You
have
selected

  • Author

    • Dumas, C. W. F.
  • Recipient

    • Adams, John
  • Period

    • Revolutionary War

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Dumas, C. W. F." AND Recipient="Adams, John" AND Period="Revolutionary War"
Results 1-10 of 46 sorted by date (descending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
Hier au soir à 8 h es. Leurs H. P. s’assemblerent; & le résultat fut l’expédition d’un Courier à 10 heures, avec l’accession de la Rép. au Traité Définitif, que nous nous attendons ici d’apprendre avoir été signé mercredi prochain 3 e. Voilà donc la fin de toutes nos incertitudes. Je vous en félicite, Monsieur, de tout mon coeur, & je souhaite pareillement, que le navire le Washington, que...
En réponse à l’honorée vôtre du 18 e. , la clef de votre Secretaire S’est heureusement retrouvée sous des Livres; & je suis sûr que personne n’a pu en faire usage, parce que votre appartement n’a jamais été ouvert, depuis votre départ, que par l’un de nous toujours présent. J’ai remis avec les autres celle que vous m’aviez laissée. A l’heure où j’écris, les Etats d’holl de. sont à résoudre...
L’Assemblée d’Hollande, fort orageuse mercr[edi j]our de votre depart d’ici, [s’es]t separée jusqu’au 27 cour t. Il y a eu un tumulte à Arnhem en Gueldre, où la Garnison, qui S’étoit emparée de la maison de Ville, a du se soumettre, & délivrer l’hôtel à la Bourgeoisie, qui, sur son exemple, avoit chargé à balles. Le tout s’est passé Sans effusion de sang, mais à l’avantage de la Bourgeoisie,...
La mienne du 11 e. étoit partie, lorsque Mr. Fitch me fit remettre l’honorée vôtre du 12 Juin. Nous lui avons tout de suite fait les honneurs de l’Hôtel & de Lahaie à Lui, à ses Dames, à Mrs. Boilston & Grierson; & à leur départ nous les avons accompagnés dans leur Yacht jusqu’à Delft. Nous som̃es grandement obligés à V. E. de nous avoir introduits en si digne & aimable Compagnie. Ils...
En réponse à l’honorée vôtre du 26 Juin, j’ai déjà eu l’honneur de vous rendre compte dans une précédente, qui, j’espere, vous est parvenue, de l’Echange des ratifications. Voici copie de ma note sur ce sujet, concertée avec nos amis, & approuvée par eux, com̃e conforme à l’usage en tel cas; & de la résolution dont, à ma requisition, copie m’a été envoyée du Greffe depuis peu de jours. Voici...
L’Echange des Ratifications se fit hier entre Mr. le Greffier & votre serviteur; & il en fait aujourd’hui son rapport en conséquence à Leurs H. P. Il m’a chargé de ses complimens pour V. Exc e. Je garde sous la Clef les deux Actes, écrits sur parchemin, munis du grand Sceau de la Rep. dans deux boetes d’argent, pour vous les remettre selon vos ordres, & suis avec grand respect / De Votre...
Je viens d’avoir un Entretien avec un des premiers personnages de ce pays, dont ce qui suit me paroît de nature à devoir vous être com̃uniqué sur le champ: savoir, 1 0. que votre Emprunt à Amsterdam, de 5 millions de florins, seroit rempli depuis longtemps, si Mrs. W m. & J n. Willink l’avoient eu seuls entre les mains; non que les 2 autres Maisons co-Directrices eussent manqué de bonne...
Mardi dernier nous fumes dîner à Rotterdam chez Mr. Van Berckel, qui nous avoit invités avec Mr. Votre fils.— Le départ de ce Ministre est fixé vers le 15 du mois prochain, avec le Vaisseau tout neuf doublé en cuivre l’Overyssel de 68 p. de canon, com̃andé par le brave & patriotique Capitaine Riemersma. Si vous êtes sûr, Monsieur, de retourner en Amérique cette année, il est facheux que le...
Je reçus Samedi au Soir, par la voie d’Amsterdam, deux paquets à Votre Adresse, dont voici le plus petit. L’autre, com̃e celui-ci, acheminé par Mr. André Petit de Baltimore, est in folio entre deux planches, com̃e celles que je vous ai fait faire pour le Traité du 7 octobre, & un couvert par dessus, cacheté d’un chiffre R. M., apparem̃ent Rob. Morris. Sans oser rompre les cachets, j’ai cru...
Je viens de recevoir l’honorée vôtre du 1 er. cour t. & j’y répons sur le champ. Mr. Votre fils se comporte avec tout le sens & les manieres d’un hom̃e fait & bien élevé. Il est le favori de Mad e. Dumas, & nous témoigne que notre compagnie lui est aussi agréable, que la sienne l’est à nous. Il n’a point oublié sa Langue maternelle, parle fort bien le François, & peut se faire entendre en...