Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Date="1783-08-22"
sorted by: date (ascending)

To Benjamin Franklin from César Bucquet, 22 August 1783

From César Bucquet7

L(?): American Philosophical Society

Paris quai Peltier Ce 22 aoust 1783

Monsieur,

Après un travail assidu de plus de trente années Je Suis parvenu a perfectionner la Mouture économique et a la faire Connoitre dans les Provinces ou elle étoit ignorée. Ce fait est Constaté tant par des Procès Verbaux qui ont eu lieu dans Ces Provinces que par le Rapport des administrateurs de l’hopital Général de Paris. Par Mes procèdés Cet hopital épargne annuellement des sommes Considérables. Je Ne Me Suis pas borné, Monsieur, au Seul objet de la Mouture économique, J’ai porté Mes Vuës Sur la Conservation des grains et farines, par des expériences Reïtérées J’ai enfin Reussi a les préserver de la Corruption qu’ils Contractent dans les Magasins ou pendant leur Transport soit par Mer soit par Terre. En Conséquence J’ai Cru devoir Consigner le Resultat de Mes expériences dans Ce Mémoire imprimé cy Joint. J’ai l’honneur, Monsieur, de Vous l’adresser et de vous prier de vouloir bien agréer Mon hommage.

Je suis avec un profond Respect Monsieur Votre très humble Et très obeïssant serviteur

Buquet

Notation: Buquet 22. Août 1783.—

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

7Though the handwriting does not resemble that of his earlier letter and the signature is different, this “Buquet” is without question the César Bucquet to whom BF was introduced in 1777, after Bucquet submitted (through a friend) a memorandum for Congress about the advantages of “la moûture économique.” He was elated when BF accepted his invitation for a simple dinner at his home: XXIV, 139–40, 236, 346–7.

Given the formal nature of the present text, it may have been a generic cover letter written by a friend (perhaps Béguillet, his collaborator) to accompany copies of the “Mémoire imprimé” it mentions: César Bucquet, Traité-pratique de la conservation des grains, des farines, et des étuves domestiques … Avec des notes & observations sur l’agriculture & la boulangerie, ed. Edme Béguillet (Paris, 1783).

For more on Bucquet, who by this time was bankrupt, and the complicated history of economic milling in the eighteenth century, which pitted Bucquet and Béguillet against Parmentier and Cadet de Vaux in 1782, see Steven L. Kaplan, Provisioning Paris: Merchants and Millers in the Grain and Flour Trade during the Eighteenth Century (Ithaca, N.Y., and London, 1984), particularly pp. 72–3, 429–32, 457–65.

Index Entries