Search help
Documents filtered by: Recipient="Franklin, Benjamin" AND Date="1776-12-21"
Results 1-11 of 11 sorted by author
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
AD : American Philosophical Society M. D. propose a Messieurs F. D. et L. de leur faire des avances soit de draps, soit de fusils (du modele de 1763, controllés et tirés des propres magazins du Roy) pour la valeur de trois cent mille livres tournois, a condition que ces Messieurs lui fourniront en retour des tabacs de Virginie et de Mariland pour pareille somme, bien entendu que les achats...
AL : American Philosophical Society Le P. Bertier présente ses respects et ce livre à l’illustre Mr. Franklin. Un de ses confrères est charmé de cette occasion pour avoir l’honeur de connoître personellement un homme qu’il connoît depuis long-tems par sa réputation et par ses écrits. Addressed: Optimo Doctori / Franklin / A Passy Father Bertier was BF ’s confrère both at the Académie des...
AL : American Philosophical Society Mde. Bertin prie Messieurs Francklin et Lée de luy faire l’honneur de venir diner chez elle Samedy 9 May 1778. Addressed: A Monsieur/ Monsieur Francklin / a Passy. She was the niece by marriage of Henri-Léonard Bertin, former comptroller general of finances, and was said to have had considerable influence at court. John Adams, who acquired a high regard for...
LS : American Philosophical Society, New York Public Library, University of Virginia Library, British Library; AL (incomplete draft ): American Philosophical Society; three copies: American Philosophical Society, National Archives, Library of Congress This letter was in response to Deane’s of October 1, which was the first word from him in Paris that reached Philadelphia. He complained hotly...
L : American Philosophical Society Mr. le Comte destaing est venut pour avoire l’honneur de voire Mr. franklin et luy demandere sy y pouras avoire un Momant deudiance [d’audience] demain sur les 9 h. edemie 10 h. du matin. Addressed: A Monsieur / Monsieur franklin Docteur, ancien membre / Du Congrés Général Des états unis de / L’amerique, en son hotel / A Paris . Charles-Henri, comte d’Estaing...
AL : American Philosophical Society Mr. Fergusson presents compliments and wishes all happiness to doctor Franklin. He takes the liberty to send this card to doctor Franklin, to congratulate him on his safe arrival in Paris. Mr. Fergusson would be much obliged to doctor Franklin could he condescend to name an day and an hour when Mr. Fergusson could have the honour to personaly pay his...
ALS : American Philosophical Society J’ai pris la liberté de vous ecrire par M. de Basmarein frere de mon neveu. Je luy ai recommandé de vous presenter ma lettre sitôt son arrivée a Paris. J’ose esperer, Monsieur, que vous trouverés bon qu’il profite de vos bontés, et qu’il vous assure quelque fois de ses respects pendant le sejour qu’il fera en la capitalle. J’ay eû l’honneur de vous informer...
ALS : American Philosophical Society Instruit par le public du passage de mon frere vers les insurgens vos Compatriotes; j’ai ecri a Messieurs De Montaudoüin freres Negotians a Nantes pour me faire part si il etoit vrai qu’il eût passé a L’amerique sur leurs vaisseaux, et m’informer, s’il etoit possible, de son existence ou de sa mort; ils m’ont repondû que Reccomendé par vous lors de votre...
ALS : American Philosophical Society Voici une lettre qui m’a êté addressée pour vous de Bordeaux. Je suis bien fâché que vôtre depart m’ait privë du plaisir de vous avoir a diner, comme vous m’en aviés flatté. C’eut êté une grande satisfaction, et un grand honneur pour moi. J’espere que quelque bonne circonstance nous procurera l’avantage de vous revoir dans nôtre bonne ville. Vous avés vû...
AL : American Philosophical Society J’accepte la proposition de Monsieur francklin pour jeudy 30 Avril et le prie de vouloir bien se charger de le dire a M. son fils, a M. Adams, et a M. Lée. Je lui en serai tres obligé Great-uncle of the marquise de Lafayette and one of the heads of the House of Noailles. His son, the Prince de Poix, had called on BF and Adams soon after the latter’s arrival...
AL : American Philosophical Society I take the earliest Opportunity of expressing my sincere Congratulations on your safe Arrival in France. An Event of the greatest Importance to all America, and particularly regarding your own personal Safety; As the Resentment of your and our Country’s Enemies is not in the least abated, and They would have exceedingly rejoiced, If one of their Cruizers had...