You
have
selected

  • Author

    • Turreau de Garambouville …
  • Correspondent

    • Madison, James

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 1

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Turreau de Garambouville, Louis-Marie" AND Correspondent="Madison, James"
Results 1-50 of 74 sorted by date (ascending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
§ From Louis-Marie Turreau. 3 January 1806, Washington. Formal orders of the French government require Turreau to insist on the dispositions stated in his official letter of 14 Oct. regarding the commerce that some U.S. residents maintain with the rebels of Saint-Domingue. Having received no response to this letter, Turreau hoped that the U.S. government would take immediate measures to put an...
§ From Louis-Marie Turreau. 8 January 1806, Washington. In announcing that His Imperial and Royal Majesty has named Félix de Beaujour commissary general of commercial relations for the United States, His Excellency the minister of foreign relations wrote Turreau that he has been unable to give de Beaujour his commission because His Majesty has yet to adopt a protocol for acts of this nature....
§ From Louis-Marie Turreau. 13 January 1806. Acknowledges JM ’s letter of 6 Jan. , to which JM attached a copy of his 26 June 1804 dispatch to Pichon. Turreau already knew what was contained in those documents but revisited the subject with JM in his official letter of 14 Oct. and his subsequent dispatch, because JM ’s initial responses were unsatisfactory, because they contained no actual or...
§ From Louis-Marie Turreau. 15 January 1806, Washington. Thirty French inhabitants of the Île de France contracted with Captain Morth, commander of the U.S. ship Mammoth, to transport them to the island at a cost of 2,700 francs per person. They arrived at Norfolk stripped of everything and cannot obtain the continuation of their trip from the captain. The courts in the State of Virginia have...
§ From Louis-Marie Turreau. 16 January 1806, Washington. His Imperial and Royal Majesty having named Mr. Martel commissary of commercial relations for Kentucky, but no place having been assigned for his residence, Pichon had asked JM to propose to the president that it be fixed in Martel’s exequatur for Natchez, a port of entry. JM had replied that no other foreign agent resided in this port,...
§ From Louis-Marie Turreau. 8 February 1806, Washington. Reports that the marqués de Casa-Yrujo, extraordinary envoy and plenipotentiary minister of His Catholic Majesty, informed him that the American ship Leander, armed with eighteen cannons and long employed in the odious commerce of Saint-Domingue, had boarded many guns, carbines, lead, gunpowder, pikes, saddles and other war stores, a...
§ From Louis-Marie Turreau. 11 February 1806, Washington. Official reports confirm what he had discussed with JM in their last meeting. A very large armed ship, the Leander , left New York harbor several days ago. Its apparent destination is Jacmel, but its cargo and the sort of men on board suggest another. An adventurer by the name of Miranda is aboard, and a number of lost souls accompany...
§ From Louis-Marie Turreau. 12 February 1806, Washington. Felix de Beaujour, commissary general of French commercial relations, has provisionally named Honoré Felix de Douzy vice commissary of Rhode Island, a position vacated by the resignation of Mr. Lequinio. Turreau has approved this nomination and sends JM de Douzy’s commission and begs him to present it to the president and obtain de...
§ From Louis-Marie Turreau. 15 February 1806, Washington. Is required after the formal request of the marqués de Yrujo, and despite what JM has told him about JM ’s communications with Yrujo, to send JM this letter that Yrujo wrote and which should be of great interest. Has no doubt that JM will be impressed with the frankness and candor that Turreau will attach to all the steps to which he...
§ From Louis-Marie Turreau. 18 February 1806, Washington. Returns the enclosed exequatur that JM obtained from the president in favor of M. Le Guerin for his residence in Alexandria as vice commissary of commercial relations. This officer has received orders to rejoin his regiment in France; thus his commission as vice commissary and his exequatur have become unnecessary. RC ( DNA : RG 59, NFL...
§ From Louis-Marie Turreau. 24 February 1806, Washington. Forwards the enclosed copy of a letter received from the captain general of Martinique. JM can see by the captain general’s dispositions that, on this subject as well as all others which can give rise to just complaints, Turreau has hastened to send the complaints to all the captains general, who on their part use all possible measures...
§ From Louis-Marie Turreau. 26 February 1806, Washington. The Marquis d’Yrujo having no doubt no knowledge of the means that the union government has judged appropriate to take to punish those responsible for arming ships in New York and to prevent the consequences of such an extraordinary event, has again asked Turreau to reiterate to JM his complaints on such a matter that is all the more...
§ From Louis-Marie Turreau. 14 March 1806. Wrote JM on 11 Feb. regarding his concerns about the equivocal destination of a ship that left New York at the begining of that month. The nature of the ship’s cargo, the sort of men on board, and the reputation of the commander were without doubt very strong reasons for soliciting the concern of foreign ministers in the United States. JM will have...
§ From Louis-Marie Turreau. 18 March 1806, Washington. Informs JM of a new subject of concern that the Marquis d’Yrujo has rightly identified regarding the disagreeable events resulting from Miranda’s conduct. The Spanish minister plenipotentiary has received word that the house of Isaac Clason and John R. Livingston of New York is hastily preparing a large ship by the name of the Marquis of...
§ From Louis-Marie Turreau. 23 March 1806, Washington. Has received news from Philadelphia that the owners of the Marquis of Lansdown , of which Turreau spoke in his letter to JM of 18 Mar. , have changed the ship’s name to American Eagle. Cargo continues to be boarded, and the ship’s old cannons are being put in working condition. Hastens to inform JM of this matter for fear the new name...
§ From Louis-Marie Turreau. 26 April 1806, Washington. The captain general of Martinique and its dependencies informed Turreau that the activities taking place among the blacks of Trinidad and the attempt by Dessalines’s emissaries to create similar upheaval in the Antilles have forced the captain general, as the conservator of the colony, to take new measures to save it from this contagion....
J’ai l’honneur de vous addresser ci:joint une commission, délivrée par M. de Beaujour à M. Lelouys, pour remplir, d’après mon approbation, les fonctions de Commissaire des Relions. Commerciale s de france à Baltimore, pendant l’absence de M. Arcambal, titulaire actuel. Je vous prie, Monsieur, de présenter cette commission à M. Le Président pour en obtenir Son exequatur dans la forme usitée....
J’ai l’honneur de vous addresser, Sous ce pli, quatre pièces qui vous instruiront de l’outrage d’un nouveau Genre que Se Sont permis, vis-a-vis d’un Corsaire français, deux Bâtimens armés, et appartenant à des Négociants de Baltimore. Je ne ferai aucune réflexion Sur cet évènement; et j’attendrai, avant d’en rendre compte à mon Gouvernement, le résultat des mesures que croira devoir prendre le...
J’ai l’honneur de vous addresser ci-joint une lettre qui m’a été addressée par M. Jean Eusèbe Gabriel Fatin, junior, par la quelle il réclame, au nom de Sa femme, l’indemnité de 200. dollars accordée par les Etats-Unis à d’autres passagers comme elle à bord du Navire les deux Anges, allant du Cap français à Bordeaux, lequel a été pris par une Frégate Américaine et mené à Boston. Je vous prie,...
Je Suis instruit que plusieurs Citoyens des Etats-Unis entretiennent l’intercourse défendue, avec la partie révoltée de St: Domingue, que la loi qui prohibe ce commerce honteux est éludée chaque jour; et que l’on parvient ainsi à tromper la religion du Gouvernement féderal. Assuré comme je le Suis, Monsieur, qu’il ne peut entrer dans les vues d’un Gouvernement juste & libéral, de laisser...
J’ai l’honneur de vous addresser la commission accordée à M . Ferrein de Riviere par M. de Beaujour, Commissaire Général des Relations Commerciales de France pour remplir les fonctions de Commis saire à Wilmington, Caroline du Nord, à la place de M. Delile. Je vous prie de vouloir bien faire obtenir à M. de Rivière l’exequatur nécessaire. Je Saisis avec empressement cette occasion, Monsieur,...
Je Suis obligé d’appeler encore l’attention du Gouvernement fédéral sur la destination du Navire l’Indostan qui va Sortir du Port de Philadelphie avec un armament de 18. ou 20. Canons, pour reprendre le cours de Son voyage à St: Domingue. Il est impossible que vos Agents, dans les différents ports de l’Union, puissent ignorer les armaments qui Se font Sous leurs yeux & la véritable destination...
J’ai l’honneur de vous envoyer ci-joint le passeport que vous m’avez demandé par votre lettre du 5. présent mois, pour Sidi Soliman Mellimelli; J’espère qu’il est dans la forme que vous le desirez. Je Saisis avec empressement, Monsieur, Cette occasion de vous renouveller l’assurance de ma haute considération. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
D’après la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire, relativement aux plaintes qui vous ont été portées contre le Consul français à NewYork, par MM. Murray & Harman, Je me Suis empressé de prendre des renseignements Sur cette affaire, et il en résulte que S’il y avait reéllement Sujet de plaintes, à l’égard de la transaction passée entre ces Messieurs et le Consul français, ce Serait...
Vous m’avez fait l’honneur de répondre à ma lettre du 15. Juillet dernier, relative à l’affaire d’un Corsaire français avec deux Bâtimens armés et appartenant à des Négociants de Baltimore, que des ordres étaient donnés à Mr. Stephen, Avocat Général, pour instruire cette affaire et donner Satisfaction aux réclamants, Si leurs plaintes étaient fondées. Mr. L’Avocat Général devait aussi, S’il...
Le coup de vent qui S’est fait Sentir depuis le 18. jusqu’au 23. du mois dr. a considérablement endommagé trois Bâtimens de Guerre français, ce qui les a forcés de venir chercher des Vivres et des moyens de Se réparer dans les ports de l’Amérique. L’Administration Consulaire ne Se trouve avoir de fonds, dans ce moment, que pour Ses dépenses ordinaires, & j’ai cru devoir, Monsieur, m’addresser...
Jai Reçu aujourdhuy Seulement La Lettre que vous m’avez fait L’honneur de m’ecrire La 20 de ce mois Relativement a la demande de fonds d’avance dont Le Commissaire General Eprouvait un besoin momentané. Je Sçavais que Le Gouvernement Federal ne pouvait d’après Votre constitution disposer d’aucune Somme provenant du Thresor national Sans le con ou L’autorisation du Congrès, mais comme Les fonds...
J’ai reçu de M. Wagner une lettre relative au nouvel outrage qu’ont commis deux Capitaines de Batimens de Guerre Anglais contre votre Gouvernement en dépassant les limites que vous avez assignées a votre Jurisdiction maritime, et en violant ainsi à la fois les droits de territoire & de Neutralité. Des rapports officiels & réitérés ne me permettent pas de douter, Monsieur, que tout ce qui est...
Le Soussigné, Ministre Plénipotentiare de Sa Majesté l’Empereur des Français & Roi d’Italie, a reçu de Son Gouvernement l’ordre de faire part à celui des Etats Unis de l’avènement de Son Altesse Impériale le Prince Louis Napoléon, au trône de Hollande. Ce pays avait essayé différentes formes de Gouvernement. Aucune ne lui garantissait la tranquillité intérieure & la Sûreté de Son territoire....
LE GENERAL TURREAU, Grand Officier de la Legion d’Honneur, Ministre Plenipotentiaire de S. M. L’Empereur des Francais, pres les Etats Unis D’Amerique. Will do himself the honor to Go at office for Visiting Monsieur de Madison. But hi cannot to be there Before twelve oclock of this day. DLC : Papers of James Madison.
Genal. T urreau has the honor to enclose hereto the letter of the Mayor of Norfolk, which was omitted in his respecting the arrestation of the french Sailors, who have deserted theirr Ships. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
Le Soussigné, ministre plénipotentiaire de S. M. I. & R. près Monsieur le Président des Etats: Unis d’Amérique, a l’honneur d’informer Monsieur Madison, Sécretaire d’Etat, de l’existence d’un traité de confédération des Etats du Rhin, dont l’effet nécessaire est de changer la Constitution germanique. Depuis longtems la Constitution de l’Empire Germanique avait subi de Si nombreuses...
J’ai reçu avec la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire hier, les mémoires & les Protêts de trois Capitaines de Bâtimens Américains qui ont été employés par le Vaisseau de S. M. l’Eole, pour l’accompagner dans la Chesapeak, tendant à obtenir des indemnités pour ce Service. Je vais les transmettre au Commissaire Général de France, à Philadelphie en l’invitant & lui recommandant de...
M. Le Marquis d’Yrujo, Envoyé extraordinaire & Ministre Plénipotentiaire de S. M. C. m’a donné Communication d’un ordre de Sa Cour, d’où il résulte que les intentions du Roi Son Maître, sont qu’il continue Son Séjour en Amerique & remplisse comme par le passé les fonctions de Son Ministre près les Etats: Unis; qualité dans laquelle il a été accrédité & reconnu par le Gouvernement Fédéral. Le...
Vous connaîtrez par la lettre ci-jointe de M. Le Maire de Norfolk au Consul français du lieu, Son refus formel de Seconder les agents français pour arrêter les déserteurs des équipages des Vaisseaux de Sa Majesté. La désertion, qui est presque toujours le résultat de l’embauchage, obtiendra l’impunité, si les Autorités Américaines peuvent Se dispenser de Seconder les efforts des Agents...
M. le Commissaire Général à qui j’avais recommandé la réclamation que vous m’avez addressée le 16. de ce mois, de trois Capitaines de Bâtiments Américains qui ont été employés par le Vaisseau de S. M. l’Eole pour l’accompagner dans la Chesapeak, me répond qu’elles ne Sont appuyées d’aucunes pièces justificatives. La pièce nécessaire est un compte détaillé certifié des Capitaines & officiers...
J’eusse addressé déjà ma plainte au Gouvernement fédéral relativement à la perte de l’Impetueux, Vaisseau de Sa Majesté Impériale & Royale, si la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 6. Octobre dernier ne m’eût porté à croire qu’on s’était occupé de prévenir ma juste réclamation ou d’y Satisfaire. Le Vaisseau de Guerre français, l’Impetueux, alors en détresse, non Seulement a...
Obligé de communiquer à M. Le Marquis d’Yrujo, Envoyé extraordinaire & Ministre Plénipotentiaire de S. M. C. la réponse négative que vous avez faite à Ses propositions conciliatoires, comme à la réception d’un Chargé d’Affaires qu’il m’avait engagé à vous présenter; Je vous prie de me faire connaître littéralement les intentions du Gouvernement fédéral. Le peu de connaissance que j’ai de la...
Le Coup de vent qui S’est fait Sentir depuis le 18. jusqu’au 23. Août dernier a considérablement endommagé deux Vaisseaux & deux Frégates de S. M. & ils ont été obligés de venir chercher un réfuge dans les ports des Etats-Unis, tant pour S’y réparer que pour y trouver des vivres qui leur manquaient, les leurs ayant été avariés par les mauvais tems qu’ils ont essuyés. L’Administration...
Translation Note of the Minister Plenipotentiary of France to the Secretary of State. The undersigned, Minister Plenipotentiary of His Imperial & Royal Majesty to His Excellency the President of the U.States of America, has the honor to remind the Secretary of State, that at the beginning of last year and during the Session of Congress, Mr. Chevallié, Attorney in fact of the heirs of Mr. de...
I have the honor to address to you enclosed an answer to the objections made by the Secretary of the Treasury to a complete Settlement with the heirs of Mr. Beaumarchais This answer is annexed to the note which I have had the honor to address to you on this Subject. Accept, Sir, a new assurance of my high consideration. DNA : RG 233—LRHR—Legislative Records of the House of Representatives.
Des rapports officiels m’annoncent l’avenement et le Chargement dans le port de Newyork de deux Bâtimens destinés, dit-on, pour la partie révoltée de St. Domingue. L’un est la goëlette Louisa & l’autre le Navire l’Empereur appartenant à la Compagnie Ogden. Sans doute la Destination de ces Bâtiments Sera masquée & Sous ce rapport, Monsieur, ils doivent fixer l’attention de vos employés aux...
J’ai ordonné au Consul Général de france de faire examiner par le Consul du lieu les réclamations des Armateurs ou Capitaines dont les Bâtiments ont Secouru le Vaisseau L’Eole, et de faire Statuer ici, Soit d’un commun accord, Soit à la faveur d’un arbitrage sur la Somme d’indemnités qui leur Sont légitimement dues. Le Consul Général m’a répondu qu’il en donnait l’ordre au Consul de Baltimore;...
J’ai l’honneur de vous addresser ci:joint la commission accordée p ar M. Le Consul Général de France à M. de Verronnet pour r emplir provisoirement les fonctions de Consul aux Natchez et Remplacement de M. Martel Démissionaire. Je vous prie en conséquence, Monsieur, de vouloir bien solliciter de S. E. Monsieur le Président un exequatur en faveur de M. Verronnet & de joindre à Son renvoi celui...
J’ai l’honneur de vous renvoyer l’Exequatur que Monsieur Le Président a bien voulu accorder à M. de Vermonnet, parceque Le Sceau des Etats Unis a été oublié. Je vous prie, Monsieur, de vouloir bien me faire parvenir a ussi la Commission que j’y avais jointe. Je Saisis cette occasion de vous renouveler l’assurance de ma haute Considération. DNA : RG 59-NFL-Notes from Foreign Legations, France.
J’ai pensé qu’en exprimant Le motif qui me dicte cette Lettre, vous en Excuseriez ment L’objet. Je Sais qu’il est Etranger a nos raports habituels, mais je sais aussi qu’il Importe au Gouvernement federal que les privileges attachés a La personne des Ministres accredités près de Luy, Soient Respectés, et qu’on ne puisse pas y porter atteinte Sans blesser Sa Justice et son pouvoir tutelaire....
J’eus l’honneur de vous addresser au mois de Juillet de l’année dernière une dépèche relative à la prise d’un Corsaire français La Félicité, Cape. Marc Moussan, par deux Goelettes américaines Armées, l’Eclipse et le Non Pareil, Capitaines Frazer & Bishop, appartenant aux nommés Wilson et Tenant, Négociants domiciliés à Baltimore J’avais lieu de croire, à la manière dont le Gouvernement...
Les derniers evenements suivis dans l’affaire des Héritiers de M. de Beaumarchais engagent également les deux Gouvernements, et doivent faire désirer à leurs Agents respectifs qu’une prompte détermination mette un terme aux longues discussions qu’elle a fait naître. Il m’est pénible de vous répéter, Monsieur, que le Gouvernement Français, dont on a provocqué l’intervention par la Nature des...
Un Arrêté du Gouvernement Français rendu le 13. Messidor An 10. défend aux Noirs, Mulâtres & autres gens de couleur d’entrer Sur le territoire continental de l’Empire. En conséquence de cet Arrêté, dont je dois rappeler les dispositions, l’ordre est donné dans tous les Ports de France de placer dans un dépot et de faire repartir par la voie la plus prompte, et le tout aux frais des Batiments...
Jai reçu la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 30 du mois dernier, relativement à l’offre faite par le Gouvernement Fédéral à la Légation Française de laisser à Sa disposition deux Bâtiments n’excedant pas le port de 100. Tonneaux chacune pour faciliter Ses rapports avec La France & les Colonies qui lui appartiennent. Je Suis très Sensible, Monsieur, à ce nouveau témoignage...