You
have
selected

  • Author

    • Dumas, Charles William …
  • Period

    • Revolutionary War
  • Correspondent

    • Lee, Arthur
    • Franklin, Benjamin

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 4

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles William Frederic" AND Period="Revolutionary War" AND Correspondent="Lee, Arthur" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
Results 31-40 of 40 sorted by relevance
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 4
  • >
  • >>
  • >|
Notre ami et moi nous nous proposons de faire faire un nouveau pas à sa Ville, plus grand encore, que les derniers qu’elle a faits; et nous espérons, s’il plait à Dieu de le bénir, et à vos ennemis de continuer à maltraiter cette Republique pour faire notre jeu bon, qu’il pourra nous conduire au grand et dernier, qui opereroit l’union parfaite des deux Soeurs. Pour cet effet, il faut garnir...
Ma derniere étoit du 16–18 de ce mois. Aujourd’hui, contre toute attente, et à notre grande surprise, il ne s’est rien passé du tout à l’Assemblée d’Hollande, si ce n’est qu’on y a lu le dernier Mémoire de Mr. l’Ambassadeur, mais on n’a rien mis en délibération. J’ai été aujourdhui 5 fois chez Mr. l’Ambassadeur, autant de fois chez notre ami (une fois au bout de la ville, où il dînoit). J’ai...
La respectée Vôtre du 10e. m’est parvenue Samedi dernier. Elle est parfaitement comme il la falloit. Le g F en est fort content. J’ai été le même jour la faire lire á notre Ami, et je lui en ai délivré une copie attestée par ma signature. Elle lui a fait un plaisir extrême; et il m’a assuré, à plusieurs reprises, qu’elle en feroit un très-sensible aux Bourguemaitres de sa Ville, à qui il...
J’ai l’honneur de vous envoyer aujourdhui la Résolution dont je vous ai tant parlé. Ce qui l’a un peu retardée, c’est mon dernier voyage à Amsterdam, un rhume fort incommode que j’en ai rapporté, et les trois copies que j’en ai fait faire, pour les envoyer successivement au Congrès. Cette Piece mériteroit bien d’être imprimée, tant en François, qu’en Anglois pour le service des Etats-Unis, à...
De retour ici Mardi au soir, j’allai voir notre Ami. Il me dit qu’il n’y avoit encore rien de fait, mais que, malgré tout ce qui se pourroit passer encore le lendemain, les choses finalement iroient bien. Je compris son idée. Il me dit aussi, que le crédit excessif de Sir J. Y. auprès d’un grand personnage se manifestoit de plus en plus; et qu’il n’y avoit plus moyen de douter, que ce dernier...
Je sais que vous avez reçu mes Lettres des 2 et 8 Dec. J’ai eu l’honneur depuis de vous en écrire 3 autres, du 18–24 Dec., 1–3 Janv., et 12–15 Janv. Hier 15 au soir, au moment où j’avois expédié ma derniere, Mr. l’Ambassadeur me fit chercher, pour aller confirmer de sa part à notre Ami, que ce matin il présenteroit un Mémoire au Président de L. H. P. avec le nouveau reglement du Roi, qui...
Quoique ce ne soit pas aujourdhui jour de poste, je commencerai par vous dire, que l’Assemblée d’Hollande, après avoir duré longtemps hier, est enfin venue à la Résolution, de porter l’équipement de cette République, pour le temps qu’il y aura guerre entre la F—— et l’Angle­ terre, indépendamment de l’Escadre qu’il y a aux Indes occidentales, à 32 tant Vaisseaux de Ligne que Frégattes, et 8000...
Je fus hier 2 fois chez le g—— F——, et 2 fois chez notre ami. Voici ce qui se passa hier matin à l’Assemblée d’Hollande. Amsterdam présenta son avis pour la non-augmentation de l’Armée, afin d’être inséré dans les Actes de la Republique, ajoutant, que puisque par-là-même il alloit être imprimé pour l’usage de chacun des Membres, qui pourroient le lire à loisir, on ne vouloit pas exiger de la...
Enfin j’ai la satisfaction de pouvoir vous apprendre, que les choses ont tourné au gré d’Amsterdam. Hier les Etats d’Hollande prirent la Résolution d’annuller celle du 18e. Nov. passé, qui exceptoit des Convois les Bois de construction, et de protéger leur Commerce dans toute l’extension que lui assurent les Traités; suspendant, du reste, toute délibération ultérieure sur cette matiere,...
Ma derniere est d’hier. Je viens de chez notre Ami; et je prends le parti, quoique ma Lettre ne puisse pas partir aujourd’hui, de vous rendre notre conversation pendant qu’elle est encore fraiche dans ma Mémoire. Mrs. d’Amsterdam sont revenus avec des instructions vigoureuses de leurs commettants. Ils seront peut-être suivis d’une troisieme adresse plus sérieuse encore que les précédentes. Si...