Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Correspondent="Lebègue de Presle, Achille-Guillaume" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
sorted by: date (ascending)

To Benjamin Franklin from Achille-Guillaume Lebègue de Presle, 12 July 1780

From Achille-Guillaume Lebègue de Presle

ALS: American Philosophical Society

ce 12 juillet 80

Jai Lhonneur de prevenir votre Excellence que je crois avoir trouvé une maison tres convenable au jeune Medecin Americain.7 Mr Desault chirurgien8 qui fait des cours de chirurgie avec succès consent a le prendre en pension et a lui faciliter Létude de la langue francoise, ainsi que de la chirurgie theorique et pratique, comme il a deja fait pour mr lunn de Philadelphie qu’il a eu chez lui. On m’a rendu le meilleur temoignage de la societé de mr Desault. Il est doux, honnete, et a une parente qui est avec lui. Il demande douze cent livres de Pension. Comme il n’a point de chambre libre, il faudra en prendre une dans le voisinage; et j’en ai vu plusieures a louer dans la maison voisine, a 12 et 15 livre par mois, toute meublée.

Sa demeure est, comme le desire ce jeune medecin, tres près de l’hotel dieu et des Ecoles de chirurgie ou il y a un petit hopital.9 C’est dans la rue des Lavandieres a peu de distance du College de beauvais,1 et de la rue st jacques. Comme c’est mon quartier je Souhaite que cette pension convienne dans L’esperance de pouvoir temoigner au jeune Americain par mes services, combien je desire de faire des choses qui Soient agreables a votre excellence.

Je suis avec respect votre tres humble serviteur

Lebegue De Presle
Rue st jacques la seconde porte cochere
au dessus de la rue des mathurins

Endorsed: Ansd

Notation: Le Begue de Presle. 12 juillet 1780.

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

7Almost certainly Dr. John Foulke (XXXII, 283n). In an undated letter he thanks WTF for “the civil part he has taken in procuring the appartments at Paris.” APS.

8Pierre-Joseph Desault (1744–1796), the great French surgeon, was important in the development of clinical instruction of medicine and surgery. A member of the Collège et Académie royale de chirurgie and a démonstrateur of anatomy and surgery at the Ecole pratique de dissection, Desault also taught privately in an amphitheater at his residence. On Oct. 8 the Jour. de Paris announced that Desault’s course would begin. See DBF; Charles Coury, L’enseignement de la Médecine en France des origines à nos jours (Paris, 1968), pp. 106–7, 150; Pierre Huard, “L’Enseignement médico-chirurgical,” in René Taton et al., eds., Enseignement et diffusion des sciences en France au XVIIIe siècle (Paris, 1964), pp. 224, 225.

9The Hôtel-Dieu, where Desault conducted the surgical clinic, was the main general hospital. Until 1878 it was located on the south side of the parvis of Notre-Dame. In 1775 the Ecoles de chirurgie were moved to new quarters just off rue de la Harpe, buildings now occupied by the Ecole de Médecine: Hillairet, Rues de Paris, I, 461; II, 235–6; Coury, L’enseignement de la Médecine, p. 94; Charles C. Gillispie, Science and Polity in France at the End of the Old Regime (Princeton, 1980), pp. 249–50; Huard, “Enseignement médico-chirugical,” p. 197n.

1In the rue Jean-de-Beauvais, where the Faculté de médecine was housed in the former quarters of the Ecole de droit: Gillispie, Science and Polity, p. 216; Hillairet, Rues de Paris, I, 672.

Index Entries