Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Correspondent="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
sorted by: relevance

To Benjamin Franklin from Jean-Baptiste Le Roy, [March 1784?]

From Jean-Baptiste Le Roy

ALS: American Philosophical Society

ce Lundy [March, 1784?]9

Pardon Mon Illustre Docteur Si je ne vous ai pas envoyé plutôt La note Sur L’auteur de cette espece de Fourneau où on met le feu par dessus et où la flamme descend et remonte ensuite par un Tuyau de façon qu’on ne voit pas Sans étonnement la fumée Se precipiter en bas et passer ensuite dans le tuyau qui Sert à L’emporter. J’ai été Si occupé depuis Jeudy que bien malgré moi je n’ai pu remplir ma Promesse.1

Lauteur de cette espece de Poële est feu M Dalesme reçu à lAcadémie en 1699 et mort en 1727 il a certainement presenté cette espece de Poele à lAcadémie avant 16862 cependant Je n’en ai point trouvé de description dans ce qu’on appelle nos anciens mémoires et il n’y en est pas même fait mention autrement que par ce que M De la Hire en dit page 692 du Tome 10me de ces anciens mémoires.3 Mais vous en trouverez la description dans la Collection Académique Tom 1r pag 309 Sous le titre à ce que je crois de Machine pour Consumer la fumée.4 Au reste vous Savez mon Illustre Docteur que les fours de nos fayenciers Sont échauffés de cette manière on met les buches et le feu dans une espece de berceau fait avec des barres de fer et la fumee et la flamme Se precipitent en dessous et vont passer dans le four &c.

Je Suis désolé Mon Illustre Docteur de ne pouvoir avoir Lhonneur de diner avec vous Jeudy avec Me Le Roy mais nous avons un Engagement qui nous prive de ce plaisir là. Nous Esperons bien que vous voudrez bien nous donner Notre revanche.

Permettez vous que Je vous demande Si M. Barclay votre Consul général dans le Royaume a recu enfin des ordres pour nommer des Consuls particuliers dans Nos villes de commerce et dans les differrentes parties de L’Europe. Parceque Je vous demanderois votre recommandation aupres de lui pour un M. De la Porte qui mest fort recommande et qui a une tres bonne maison de commerce à L’ile de Ténériffe il Souhaiteroit beaucoup davoir Lhonneur d’y etre Le Consul de Messieurs Les Americains.5

Vous m’aviez promis Mon Illustre Docteur une certaine Gazette angloise où il est question de ce barbier Juif qu’on a payé pour monter dans un ballon.6 Adieu Mon Illustre Docteur Vous Savez combien Je vous suis passionnement attache pour la vie

Le Roy

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

9Dated on the basis of the English newspaper item mentioned in the final paragraph, which appeared in late February.

1BF may have asked for this information in preparation for writing the description of his smoke-consuming stove that he had promised friends and fellow scientists for over ten years. The most recent request for it had come from Cadet de Vaux and Lenoir in December, 1783. BF wrote the piece during his return voyage to Philadelphia in August, 1785, by which time he had forgotten the name of the “ingenious French philosopher” who had given him the idea: XX, 25–6, 159; XXXV, 8–9; XXXVIII, 177; XXXIX, 93; XL, 9; XLI, 256–8; Smyth, Writings, IX, 443–62.

2In fact, the engineer André Dalesme presented a memoir on his oven design to the Académie royale des sciences on Jan. 28, 1699: DBF.

3“Reflexions de M. de La Hire, sur la Machine qui consume la fumée, inventee par M. Dalesme,” Memoires de l’Académie royale des sciences depuis 1666. jusqu’à 1699 (11 vols., Paris, 1729–1734), X, 692–4.

4“Machine qui consume la fumée, inventée par M. Dalesme,” published in Collection Académique (13 vols., Dijon, 1755–1779), I, 309–10, was reprinted from the Jour. des sçavans of April 1, 1686.

5Among BF’s papers at the APS is an undated petition from Jacques de Laporte, who along with his two brothers had appealed to BF for help in 1779: XXIX, 76. The 30-year-old, originally from Bigorre, argues that his devotion to the American cause qualifies him for the job of American consul for the Canary Islands. Captured at sea in 1778 while trying to emigrate to America, he spent nine months in a British prison and thereafter started a business in Tenerife. He encloses recommendations (now missing) from friends there. He aided several Americans during the war, including Commodore Gillon and Capt. Joyner of the frigate South Carolina. BF endorsed his request “Consul.”

6The British press reported that on Feb. 16 a Jewish barber in Ross, Gloucestershire, was carried by a balloon to a height of 116 yards and descended safely, amazing a thousand spectators. The account we have located does not mention the aeronaut’s being paid: Whitehall Evening-Post, Feb. 24–26, 1784; Morning Post and Daily Advertiser, Feb. 26, 1784.

Index Entries