You
have
selected

  • Author

    • Le Roy, Jean-Baptiste
  • Recipient

    • Franklin, Benjamin
  • Correspondent

    • Le Roy, Jean-Baptiste
    • Franklin, Benjamin

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Recipient="Franklin, Benjamin" AND Correspondent="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
Results 11-20 of 79 sorted by editorial placement
ALS : American Philosophical Society Voici mon Illustre Docteur le catalogue des graines demandées et que vous m’avez promis de vouloir bien faire passer à Philadelphie. J’ai bien du regret de n’avoir pu avoir l’honneur de vous voir dans notre court sejour ici ce Lundy. Recevez mille sincères assurrances de tous les sentimens d’attachement que je vous ai voués pour la vie. This is a covering...
ALS : American Philosophical Society This letter and Le Roy’s next one, which we believe was written the following day, are the first from his new lodgings in the Rue de Seine. The second one is obviously in 1777; hence our dating of the two, on the assumption that they both relate to the same dinner party. Here he is sure when it is but unsure who is invited; a day later he has learned from...
ALS : American Philosophical Society Your grandson M. Franklin told me Yesterday as I was coming from Paris That you were so good to invite The whole family to dinner for next friday, Me. LeRoy I and the little Basil. But as M. Franklin seemed to me not very certain of the Day I sent my man to ask you whether Your Dinner is really for friday and not for Thursday because as I go to morrow to...
AL : American Philosophical Society This note was preceded by two other letters from him, neither of which deserves to be printed in full. They are undated, but show the order in which they were written. The earlier is in French and in the third person; it puts forward the names of three men for service in the American army. The first is M. de Beaussancourt, about whom Le Roy spoke to Deane a...
ALS : American Philosophical Society Pray be so good to lett me know whether or no you have received authentical News last Tuesday from america or any news at all talking of a battle between Genel. Washington and Genl. Howe. A Gentleman told me yesterday that a friend of his homme digne de foi told him that being at Passy two Days ago he was by you when you received News from america of a...
ALS : American Philosophical Society Voulez vous bien mon cher Docteur que je vous fasse demander s’il ne vous est pas resté des papiers du manuscrit de M. le Comte de Lacepede sur l’Electricité car je n’ai trouvé parmi ces papiers que le 3 le 4m et le 9 mémoire et selon la table il y doit en avoir 1 2–5, 6, 7, 8–10, 11, 12, 13, 14, 15. Recevez mille et mille complimens. Addressed: a Monsieur...
AL : American Philosophical Society Il faut Mon illustre confrère que je vous importune encore il fait un temps si terrible que je ne puis vous aller voir. C’est un usage dans L’Académie que quand il arrive quelque chose d’agréable à un academicien comme d’être nommé à un nouvel employ à une nouvelle dignité L’académie lui députe plusieurs de ses membres pour lui faire compliment sur cette...
AL : American Philosophical Society J’ai appris Mon Illustre confrère que M. Adams est arrivé la nuit du Mercredy au Jeudy, au moins à ce que l’on m’a dit, et pour ne pas vous importuner trop tôt j’ai eu la discrétion de ne pas vous envoyer demander les bonnes nouvelles qu’il a apportées mais je ne puis y tenir. Permettez donc que je vous prie de vouloir bien me les mander et que je me...
ALS : American Philosophical Society Vous savez mon illustre confrère le jugement des Messrs. De Queissat et qu’il ne leur reste d’autre parti à prendre que de passer dans un service étranger. S’ils sont coupables de trop de vivacité ils ont d’un autre côté la réputation d’être d’excellens officiers et en cette qualité je vois la plupart des meilleurs militaires de ce pays cy s’intéresser...
ALS : American Philosophical Society Mon Illustre confrère j’ai l’honneur de vous prier de la part de M. le Comte de Maillebois à dîner chez lui mercredy prochain avec Monsieur votre petit fils et M. Adams. On dinera exactement à une heure précise pour avoir tout le temps de diner et d’aller ensuite à l’Académie de bonne heure. La maladie de Mde. La Duchesse de Luxembourg a empeché M. De...