You
have
selected

  • Author

    • Le Roy, Jean-Baptiste
  • Recipient

    • Franklin, Benjamin
  • Correspondent

    • Le Roy, Jean-Baptiste
    • Franklin, Benjamin

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Recipient="Franklin, Benjamin" AND Correspondent="Le Roy, Jean-Baptiste" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
Results 1-10 of 79 sorted by recipient
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
ALS : American Philosophical Society Messieurs Les Députés du Congrès sont instamment pries de tirer d’inquiétude un Pere et une Mere qui sont dans les plus vives allarmes sur leur fils, dont ils n’ont, depuis très longtems, aucunes nouvelles. Ce jeune homme qui est fils unique est capitaine d’artillerie au service des Etats unis. Il s’appelle Ganot . Son Père est Lieutenant Colonel...
ALS : American Philosophical Society Mille remercimens mon Illustre Docteur de la Complaisance que vous avez euë de m’envoyer vos deux relations. Je vous les renvoye presque Sur Le champ parcequ’il faut que vous Sachiez que Le chemin est Si Sec et Si altérant que mon domestique forcé Sans doute de boire pour etancher Sa Soif nest revenu qu’a trois heures et demie. Vous avez bien raison de dire...
ALS : American Philosophical Society Je Suis chargé Mon Illustre Docteur de la part de M. Le Cte de Maillebois de vous demander si vous pouvez lui faire L’honneur de venir dîner chez luï ruë de Grenelle, Vendredy prochain 14 de ce mois. Vous y trouverez M O Connell que Je Sais qui vous a demandé un rendez vous. Je Souhaite bien Mon Illustre Docteur que vous acceptiez La proposition de M. De...
AL : American Philosophical Society Mon illustre Docteur avez vous beaucoup de monde à dîner aujourdhui dites moi le Sans façon parceque si vous n’en aviez pas beaucoup Je vous demanderois à dîner pour ces Dames qui glorieuses de vous connoître et s’en allant ce Soir à Paris souhaiteroient de passer encore quelques momens avec vous. J’imagine et J’espere que la Jeunesse de Monsieur votre petit...
AL : University of Pennsylvania Library M. Le Roy prie son illustre ami Monsieur Franklin de vouloir bien s’intéresser auprès de M. De Sartine pour qu’il accorde à M. Wibert, Lieutenant-Colonel au Service des Etats unis, son passage sur le vaisseau qui portera M. Le Chr. De La Luzerne en amèrique. Monsieur Franklin se rappellera sans doute que M. Adams pendant son sejour ici a donné en...
ALS : American Philosophical Society Voici une lettre Mon Illustre Docteur que M. Cassini Le Pere ma chargé de vous remettre. Votre present a été reçu hier à lAcadémie avec beaucoup de reconnoissance et il a été ordonné au Secrétaire de vous ecrire au Nom de la Compagnie pour vous en remercier. Le Jeune Dr Home dont je vous ai parlé hier et qui va a Veinne se chargera très volontiers de votre...
AL : American Philosophical Society My Dear Doctor give me leave to Send you these two petitions The One for The Woman That I talked to you of and who cries night and Day for a Son who She thinks is dead now, having had no news from him These Seven years. The other is for an Officer who fought in America for your good cause and who is the brother-in Law of The young M. Cassini. Accept my Dear...
Copy: Massachusetts Historical Society; copy: National Archives Les occasions de vous assurer de mes sentiments invariables pour vous Monsieur et cher confrere, me sont toujour infiniment pretieuses. Je profite en consequence et avec empressement du depart de M. le chevalier de Preudhomme de Borre pour avoir l’honneur de vous ecrire et pour vous dire combien j’aÿ eté enchanté d’apprendre qu’au...
ALS : American Philosophical Society Vous voulez bien mon Illustre Docteur donner à diner à une Jolie femme, qui meurt denvie de voir un grand homme de l’Amérique. Je crains que vous ne me trouviez bien indiscret en vous demandant la permission de vous mener jeudy par dessus le marché Un jeune Officier qui a le méme désir et non moins vivement, et qui est le fils d’un de nos bons amis M....
ALS : American Philosophical Society You would be very kind and very obliging if you were So good to give me a Copey of The French Translation of the Two letters of Genl Clinton &c taken upon The New York’s pacquet boat Or if you cannot Spare it be So kind to lend it me to have it Copied out and you may be Sure I’ will Send it you back faithfully. In doing my that favour you will oblige The...