You
have
selected

  • Correspondent

    • Deux-Ponts, Marianne Camasse …
    • Franklin, Benjamin

Author

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 3

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 2

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Correspondent="Deux-Ponts, Marianne Camasse, comtesse de Forbach" AND Correspondent="Franklin, Benjamin"
Results 1-10 of 20 sorted by date (ascending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
D : American Philosophical Society La Douairiere du Duc de Deux ponts demande à Monsieur le docteur franclin son appui pour faire passer un de ses neveux en Amérique et lui obtenir un poste militaire dans l’armée de la République. Ce jeune homme nommé M. de fontevieux a une vocation décidée pour les armes et surtout pour le service des vaillants Americains. Parfaitement bien né du côté du...
ALS : American Philosophical Society Accablée d’affaire Monsieur, et obligée d’aller a Versaille, il ne m’a pas ete possible de trouver un instent de libre pour avoir l’honeur et le plaisir de vous aller voir cette semaine. Je me dédomagerez de cette privation. Mais en attendent je vient vous rapellér la promesse que vous m’avéz fait de m’accorder un jour dans la semaine prochaine pour venir...
AL (draft): American Philosophical Society I received your obliging Invitation of dining with you some day this Week. As I find all the Days engaged but Saturday, I cannot sooner have that Pleasure. We will then talk about the Affair of the young Gentleman, who by his Letter appears to be sensible and promising. With sincere Esteem and a good deal of Affection I have the Honour to be, Madam,...
AL : American Philosophical Society Mad. de forbach s’empresse de faire un Milion de remerciement a Monsieur francklin de l’exelant livre qu’il a bien voullu lui envoyér, et de l’honeur et le plaisir qu’il veut bien lui faire, de venir diner samedis prochain chez elle. Elle espere qu’il voudra bien lui amennér Monsieur son petit fils. Elle serois tres aise que Messieur dean et Lee voullusent...
AL : Historical Society of Pennsylvania Ma fievre est passée mon cher Monsieur franklin et je crois que si je l’avois encor, j’en aurois êtes guerie par le plaisir que votre charmante lettre m’a causé, ainsi que par l’esperence que vous me donnés de vous posseder samedi prochain 14 du courant, jour qui me convient baucoup parce que j’espere que mon fils ainee qui vas mieux poura etre un de nos...
ALS : American Philosophical Society Me voila enfin dans ma chaumiere mon cher Monsieur franklin, ou il y a un siecle que je fait le projet d’avoir L’honeur de Vous ecrire, sans avoir jamais pu l’executter, des soins et des affaires indispensables, m’en ont ravis la Liberté. Mais je tient un Moment qui ne m’echappera pas, et que je n’employerois qu’a vous dire combien tendrement je vous aime...
ALS : American Philosophical Society Avant toute chose mon cher et respectable amis permettez moi de vous demander de vos nouvelles? J’en recevois indirectement par M. de Keralio mais sa Maladie m’en a privée depuis pres de deux mois. Je ne veut pas que vous m’ecriviez vous meme je scait que vous ete trop occuppés, mais vous avez un petit fils, qui me paroit aussi obligeant qu’aimable, qui...
ALS : American Philosophical Society Il faut mon cher Monsieur francklin que vous participiez aux premiers moments de ma resurection pour la consolidér et pour men faire sentir le prix. A quoi bon avoir des Meaux de moins, si ce nest pas pour avoir des plaisir de plus? Et ma vive amitié pour vous exelant homme doit vous repondre que cen est un bien grand pour mon coeur que de moccuppér de...
ALS : American Philosophical Society Je Nait qun instent Mon respectable amis pour vous envoyér ce petit Memoir quon Ma bien priez de Vous recomandér et pour Vous renouveller le plus tendre et le plus fidel homage de Mon Coeur Je part dans Le Moment pour Versaille dous je ne reviendres que pour Loger dans ma Nouvelle Maison ous jespere bien exelant home que vous me gagnerés quelques partie...
ALS : American Philosophical Society Voici Monsieur Les Ciseaux que je Vous ait promis. Vous Voyez que je Multiplie autant que je le puis Les Moiens de me rapeller a Votre souvenir, pardonnéz Moi charmant homme les petites ruse que Linteret de Mon Coeur Me suggere, ce sont les seule dont je sois Capable; en changeant de chemise, en vous promenant, et en ecrivant, vous Voila forcés de songér a...