You
have
selected

  • Author

    • Hilliard d’Auberteuil …
  • Period

    • Revolutionary War

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 1

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Hilliard d’Auberteuil, Michel-René" AND Period="Revolutionary War"
Results 1-10 of 12 sorted by date (ascending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
ALS : American Philosophical Society Je prends la liberté d’Envoyer à votre éxcellence la premiere épreuve de la 3e. partie de mes Essais d’après la permission que vous m’en avez donnée et la promesse que vous avez bien voulu me faire de m’avertir des erreurs involontaires dans les quelles je pourrais tomber. J’ai lu avec autant de plaisir que d’attention et de respect, la collection de vos...
ALS : University of Pennsylvania Library Je vous envoye une seconde épreuve de mes Essais et vous prie de me Renvoyer la premiere si vous l’avez lue. J’aurais été rendre mes devoirs à votre excellence ces jours ci si j’avais été moins indisposé. Je suis avec la plus respectueuse Consideration de votre Excellence Le très humble & très Obéissant Serviteur Notation: Dauberteuil 13. avril 1782. In...
ALS : University of Pennsylvania Library J’ai l’honneur de vous envoyer une épreuve de mon ouvrage, ma mauvaise santé m’a privé de rendre mes devoirs à votre excellence, et a aussi retardé l’impression, mais je vais reparer le tems que j’ai perdu malgré moi. Je suis avec respect de votre excellence Le très humble & très obéissant serviteur Notation: Dauberteuil. 10. May 1782.
ALS : American Philosophical Society J’ai l’honneur d’envoyer à votre excellence quatre nouvelles épreuves. J’espere que cette 3e. partie pourra être achevée d’imprimer la semaine prochaine. Je suis avec respect de votre excellence Le très humble & très obéist. servr. These may have included the fourth signature (feuille D), which contained an extensive passage about BF : his early career, his...
ALS : University of Pennsylvania Library Je prie votre excellence de vouloir bien me renvoyer sans retard, les épreuves que j’ai pris la liberté de lui adresser, parceque le retard gêne les imprimeurs, qui n’ont pas assés de caracteres pour attendre plus longtems. J’ai l’honneur de lui envoyer les feuilles K L & M, dont j’ai deja lu de premieres épreuves. Je suis avec la consideration la plus...
ALS : University of Pennsylvania Library J’ai l’honneur d’envoyer à votre excellence les feuilles Y & Z. Mon imprimeur ayant imprudemment mis le papier à tremper, mon negre attendra, si vous le permettez, que vous les ayez lues. Je vous remercie de la bonté que vous avez eue de me prêter les actes du congrès et je vous les renvoye par cette occasion. Le peuple parle beaucoup de paix; je la...
ALS : American Philosophical Society Je saisis avec empressement l’occasion d’assurer monsieur franklin de mon respect et de mon attachement sincere et suis de son excellence Le très humble & très obeissant serviteur P.S. Je desire que le petit monument que j’ai voulu ériger à la mémoire de la pauvre mis Mac Rea, Paraisse agréable à lui et à ses amis Addressed: A Monsieur / Monsieur Franklin /...
ALS : University of Pennsylvania Library Vous avez bien raison, Mais sur dix noms Anglais nos imprimeurs font neuf fautes, cela engage à éviter de les répéter; d’ailleurs l’usage a établi ces traductions de noms à tel point dans ce pays ci, que je m’apercois à peine moi même de leur irregularité; tout le monde dit ici le nouveau Jersey et jamais New Jersey &ca. J’ai à ce sujet des altercations...
ALS : University of Pennsylvania Library J’ai l’honneur d’envoyer à votre excellence les épreuves des feuilles T & V. et de vous prier de me les renvoyer le plustot possible. Je suis avec les sentimens de la plus profonde Consideration Monsieur de votre Excellence Le très humble & très obéist. servir.
ALS : University of Pennsylvania Library Votre aprobation sur ce que je dis du traité d’amitié et de commerce, et du traité d’alliance éventuelle entre la france et les états unis de l’amerique, m’aurait fait grand plaisir; mais je n’ai pas été le maitre de la meriter. J’ai ma maniere de considerer cette grande affaire politique, et je l’avais racontée le mieux que j’avais pu, il a fallu tout...