You
have
selected

  • Author

    • Cerisier, Antoine Marie

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 1

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Cerisier, Antoine Marie"
Results 1-22 of 22 sorted by date (ascending)
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
I was an ardent partisan of the noble cause of America, only on account of my great love for liberty. But, since I have the honour of Knowing you, I have another motive of loving America, seeing that it produces so worthy and so brave Gentlemen. When occasion has occurred, I have never been backward in serving it with my pen, the feeble but the only help which I could bring. And when this...
Comme vous connaissiez l’ardeur et la Sincérité de mes sentimens pour la cause de la liberté, jugez avec quelle reconnaissance j’ai reçu l’honneur de votre confiance par Votre lettre du 23 octobre. Je regrette Seulement de ne pouvoir consacrer toutes mes forces et tous mes talens à la défense de cette noble cause. Les occupations dont je suis a présent accablé, me laissent à peine un instant...
Since you know the ardor and sincerity of my feelings for the cause of liberty, you can understand my gratitude at receiving the honor of your trust in the letter of 23 October. I regret only that I cannot devote all my powers and abilities to the defense of this noble cause. The duties with which I am burdened at present leave me scarcely a free moment. This did not prevent me, however, from...
Nous recumes, il y a quelques jours, les Gazettes Anglaises que j’ai l’honneur de vous envoyer. Comme elles ne peuvent être pour notre comptoir, j’ai présumé que c’était une partie de celles que nous avons demandés pour vous. Je vous supplie de ne pas trouver mauvais, si j’ai tardé si longtems de vous les envoyer; nous avons attendu que quelquun vînt les reclamer, et pensé que vous viendriez...
Several days ago we received the English gazettes which I have the honor to send to you. Since they could not be for our agency, I presumed that they were part of those that we ordered for you. Please forgive me for the delay in sending them to you. We waited for someone to claim them and thought that perhaps you would come to our city soon. I would be flattered to know what you think of the...
Vous savez à quel point les interêts de l’Amerique me sont chers. Un enthousiasme fanatique ne m’a pas guidé; j’ai regardé sa cause comme celle de l’humanité; et j’y suis d’autant plus attaché que j’ai cru suivre les vrais principes. Ainsi vous ne serez pas étonné Si je n’ai pas été indifférent sur ce qui pouvait affecter son crédit. Vous sentez déjà que je veux parler du mauvais succés du...
You know how important American interests are to me. Fanatical enthusiasm has not guided me. I regard America’s cause as a cause for all humanity. And I am all the more attached since I am faithful to the true principles. So, you will not be surprised if I was not indifferent about that which would effect its credit. You already know that I want to talk about the failure of Mr. Hodshon’s loan...
Peut-être aurai-je l’honneur de répondre demain à l’invitation que vous m’avez faite avec tant d’affabilité, d’aller vous vois à la Haye. Je Sens que j’ai besoin d’aller puiser dans votre conversation; c’est dans cette source féconde que j’irai chercher à réparer la sécheresse de mes faibles lumieres. Si je n’arrivai pas demain a la Haye, ce serait certainement samedi de la semaine prochaine....
May I please have the honor of responding tomorrow to your affable invitation to visit you at The Hague? I sense that I need to converse with you; it is from this deep well that I will seek to refresh my parched ideas. If I do not arrive at The Hague tomorrow, it certainly will be Saturday of next week. Since no one knows me at this residence, I would be delighted to hear their conversations,...
J’ai vu ici Mr le Comte de Sharsfield qui m’a fait l’honneur de me rendre visite; il m’a parlé du manuscrit qu’il vous avait communiqué et m’a paru même desirer que j’en eusse aussi communication; il m’a renvoyé au tens où il aurait terminé son voyage qu’il ne fait disait-il, que pour mettre la derniére main à cet ouvrage; je ne doute cependant que, s’il était à la Haye, il fit la moindre...
I had the honor of a visit from Mr. Sarsfield here. He spoke to me about a manuscript that he sent to you, and he seemed to want me to see a copy of it also. He deferred giving me a copy until after his trip, which, he said, he was only making to put final touches on this work. I doubt that he had the least bit of difficulty in getting it for me for a few days while he was at The Hague. There...
Il y a longtems que j’aurai entamé le sujet important de l’admission des Etats-Unis de l’Amérique dans la Neutralité; mais je ne Sentais pas avoir des argumens assez forts pour traiter cette matiere; et vous savez que dans ces sortes de cas il vaut mieux ne rien dire que de ne pas dire assez. Je Suis effectivement embarassé pour montrer comment cette démarche ne Serait pas une dérogation aux...
It has been a long time since I broached the important subject of the admission of the United States of America to the neutrality, but I feel that I do not have arguments strong enough to discuss this issue. And as you know, it is better to say nothing at all in such cases than not to say enough. Indeed, I am perplexed as to how to demonstrate that this démarche would not derogate from the...
Actuellement vous êtes entierement livré au grand interêt des nations. Vous travaillez à rendre à l’univers le-repos que vous n’avez pas pu contribué à lui ôter; les avantages que la liberté Américaine va rendre désormais & pour tous les siecles à l’humanité, compenseront Sans doute les maux éphemeres qu’elle a causés: un philosophe plus subtil que moi vous prouverait peut-être que ces maux...
Toutes les pieces que vous m’avez fait l’amitié de m’envoyer ont paru Successivement dans le politique-Hollandais , ainsi que vous l’aurez vu Si vous perdez quelque moment à la lecture de cette feuille, à paris. J’étais trop charmé de vous montrer combien j’étais Sensible au Souvenir & à la confiance que vous daignez me continuer, pour négliger l’usage de pieces aussi intéressantes. Il m’a été...
Vos desirs serons toujours des ordres pour moi. Vous verrez que je m’y suis conformé dans le N o. que j’e vous fais passer. J’espere pouvoir faire insérer le reste dans les deux suivans: vous m’obligeriez de me communiques ce que vous pensez de la traduction, si elle est exacte & fidele, vous ne verrez pas non plus sans interêt les détails & anecdotes que j’ai ôsé publier sur notre...
Je crois vous avoir fait connaitre que toute mon ambition se bornait à obtenir quelque place en France dans un Bureau. Une nouvelle attaque que je viens d’éprouver dans ma Santé me fait penser plus sérieusement que jamais au projet de revenir me fixer en France. Dans cette idée j’ai pris la liberté d’écrire directement à Mr le Comte de Vergennes; & j’ai ôsé lui marquer qu’il trouverait auprès...
J’espere que dans peu vous aurez la satisfaction de voir paraître l’ouvrage de Mr de Mably, ouvrage qui honore également l’Ecrivain & le héros. Un Régent de cette République a bien voulu se charger de le traduire; il est déjà connu par une traduction de l’Esprit des loix très estimée. Cette production est trop intéressante pour tarder à fixer l’attention des Anglais & des Allemands. J’aurais...
Vous apprendrez de Mr Rosart imprimeur des Remarques de Mr de Mably à quel point cet ouvrage est avancé. Il desirerait ardemment de faire entrer son Edition en France. Mr de Mably qui s’est reservé plusieurs exemplaires a trouvé moyen de se les procurer par le canal de Mr Grand à l’addresse de Mr Franklin. Le libraire ne voudrait pas que ces exemplaires arrivassent à Paris avant son edition....
J’apprends dans l’instant par l’une de nos Gazettes Hollandoises que Votre Excellence est actuellement à la Haye; & je m’empresse de vous faire passer le renouvellement du respect & de la venération que j’ai toujours eus & invariablement fait éclater pour votre Personne & vos vertus. La confiance & l’amitié dont vous avez bien voulu m’honorer dans les tems de votre Residence dans ce Pays-ci,...
Je ne faisois que de sortir de la Maison Lors que Votre Excellence a bien voulu se donner la peine de passer,: & n’etant revenu que fort tard dans la nuit, je m’étois rendu vers les neuf heures du matin à son auberge, lors qu’à mon grand regret j’ai appris son depart pour Amsterdam. J’ai été d’autant plus mortifié de ces contre-tems, que je me faisois un plaisir de vous souhaiter la...
Dans le tems où le Parti Républicain alloit triompher où son succès alloit être affermi sur la base la plus inébranlable, celle d’une influence populaire sagement tempérée, où enfin la doctrine Américaine des Adams, des Payne, des Price, des Priestley alloit avoir des temples & des Autels sur le Continent Européen, l’invasion violente & perfide de la prusse a tout renversé. Vous savez la part...