You
have
selected

  • Author

    • Cerisier, Antoine Marie
  • Period

    • Revolutionary War

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 1

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Cerisier, Antoine Marie" AND Period="Revolutionary War"
Results 1-10 of 17 sorted by relevance
  • |<
  • <<
  • <
  • Page 1
  • >
  • >>
  • >|
Vous savez à quel point les interêts de l’Amerique me sont chers. Un enthousiasme fanatique ne m’a pas guidé; j’ai regardé sa cause comme celle de l’humanité; et j’y suis d’autant plus attaché que j’ai cru suivre les vrais principes. Ainsi vous ne serez pas étonné Si je n’ai pas été indifférent sur ce qui pouvait affecter son crédit. Vous sentez déjà que je veux parler du mauvais succés du...
Nous recumes, il y a quelques jours, les Gazettes Anglaises que j’ai l’honneur de vous envoyer. Comme elles ne peuvent être pour notre comptoir, j’ai présumé que c’était une partie de celles que nous avons demandés pour vous. Je vous supplie de ne pas trouver mauvais, si j’ai tardé si longtems de vous les envoyer; nous avons attendu que quelquun vînt les reclamer, et pensé que vous viendriez...
Peut-être aurai-je l’honneur de répondre demain à l’invitation que vous m’avez faite avec tant d’affabilité, d’aller vous vois à la Haye. Je Sens que j’ai besoin d’aller puiser dans votre conversation; c’est dans cette source féconde que j’irai chercher à réparer la sécheresse de mes faibles lumieres. Si je n’arrivai pas demain a la Haye, ce serait certainement samedi de la semaine prochaine....
J’ai vu ici Mr le Comte de Sharsfield qui m’a fait l’honneur de me rendre visite; il m’a parlé du manuscrit qu’il vous avait communiqué et m’a paru même desirer que j’en eusse aussi communication; il m’a renvoyé au tens où il aurait terminé son voyage qu’il ne fait disait-il, que pour mettre la derniére main à cet ouvrage; je ne doute cependant que, s’il était à la Haye, il fit la moindre...
Je crois vous avoir fait connaitre que toute mon ambition se bornait à obtenir quelque place en France dans un Bureau. Une nouvelle attaque que je viens d’éprouver dans ma Santé me fait penser plus sérieusement que jamais au projet de revenir me fixer en France. Dans cette idée j’ai pris la liberté d’écrire directement à Mr le Comte de Vergennes; & j’ai ôsé lui marquer qu’il trouverait auprès...
Il y a longtems que j’aurai entamé le sujet important de l’admission des Etats-Unis de l’Amérique dans la Neutralité; mais je ne Sentais pas avoir des argumens assez forts pour traiter cette matiere; et vous savez que dans ces sortes de cas il vaut mieux ne rien dire que de ne pas dire assez. Je Suis effectivement embarassé pour montrer comment cette démarche ne Serait pas une dérogation aux...
You know how important American interests are to me. Fanatical enthusiasm has not guided me. I regard America’s cause as a cause for all humanity. And I am all the more attached since I am faithful to the true principles. So, you will not be surprised if I was not indifferent about that which would effect its credit. You already know that I want to talk about the failure of Mr. Hodshon’s loan...
Several days ago we received the English gazettes which I have the honor to send to you. Since they could not be for our agency, I presumed that they were part of those that we ordered for you. Please forgive me for the delay in sending them to you. We waited for someone to claim them and thought that perhaps you would come to our city soon. I would be flattered to know what you think of the...
May I please have the honor of responding tomorrow to your affable invitation to visit you at The Hague? I sense that I need to converse with you; it is from this deep well that I will seek to refresh my parched ideas. If I do not arrive at The Hague tomorrow, it certainly will be Saturday of next week. Since no one knows me at this residence, I would be delighted to hear their conversations,...
I had the honor of a visit from Mr. Sarsfield here. He spoke to me about a manuscript that he sent to you, and he seemed to want me to see a copy of it also. He deferred giving me a copy until after his trip, which, he said, he was only making to put final touches on this work. I doubt that he had the least bit of difficulty in getting it for me for a few days while he was at The Hague. There...