Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Sartine, Antoine-Raymond-Gualbert-Gabriel de" AND Recipient="Franklin, Benjamin"
sorted by: date (ascending)

Sartine to the American Commissioners, 6 June 1778

Sartine to the American Commissioners8

Copies: Library of Congress (two), Massachusetts Historical Society

A Marly le 6. Juin 1778.

Je suis informé, Messieurs, que le Sr. Bersolle après avoir fait des avances assez considerables au Capitaine Jones commandant la fregate des Etats unis de l’Amerique le Ranger, s’est fait donner par ce Capitaine une lettre de Change dont vous avez refusé de faire acquitter le montant.9 Comme le Sr. Bersolle se trouve par là dans l’embarras et que vous sentirez sans doute qu’il est interessant pour la conservation de notre Credit qu’il en soit tiré promptement, je suis persuadé que vous ne differerez pas de faire payer non seulement la lettre de change dont il s’agit, mais encore ce qui est du par le Capitaine Jones à la Caisse de la marine à Brest, tant pour les effets qui lui ont été delivrés des Magazins du Roi que pour sa Subsistance personelle et celle de son équipage.

Sur ce qu’il a representé que les gens de son équipage avoient pillé du navire le Chatam,1 beaucoup d’effets dont une partie consistant en argenterie, avoit été vendue à un Juif, il a été pris des Informations au moyen desquelles l’argenterie et d’autres Effets ont été retrouvés, mais le tout a été mis en depôt pour y rester, jusqu’a ce que le Capitaine soit en état de rembourser ce qui a été payé pour ces effets.

Je pense au surplus qu’il est a propos que vous soyez informés que Ce Capitaine qui s’est brouillé avec son état Major et avec tout son Equipage, a fait mettre en Prison le S. Simpton son second. Vous jugerez peutêtre à propos de vous procurer les éclaircissements necessaires pour savoir si ce principal officier s’est mis dans le Cas de subir une pareille Punition. J’ai l’honneur d’etre avec la plus parfaite consideration, Monsieur, Votre très humble et tres obeissant serviteur

(signé) De Sartine

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

8An English translation is in Butterfield, John Adams Diary, IV, 129–30.

9See the commissioners’ reply below, June 15.

1The prize had been sealed by the admiralty: Bersolle to the commissioners above, April 24. On May 13 the officers and crew of the Ranger informed Jones that the seals were to be broken that afternoon, on whose authority they did not say; but they wanted their agent present. Charles Henry Lincoln, comp., A Calendar of the John Paul Jones Manuscripts in the Library of Congress (Washington, D.C., 1903), p. 41. The pillaging no doubt followed. Sartine was responsible for the whole affair, Adams concluded, and had encouraged the pillage in order to throw business to his underlings. Butterfield, op. cit., p. 130.

Index Entries