Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric"
sorted by: editorial placement

To Benjamin Franklin from Dumas, 6 July 1780

From Dumas

ALS: American Philosophical Society

Lahaie 6e. Juillet 1780

Monsieur,

J’ai eu l’honeur de vous écrire le 4e. Aujourd’hui j’ai celui de vous dire qu’il est arrivé à Amsterdam un petit Bâtiment Américain the Fame Capt. Nic. Lamprell,3 parti de Salem le 4e. de May. J’en ai vu 2 passagers Mr. Isaac White de Salem,4 & Mr. Ed. Jones de Boston,5 qui Sont venus ici chez moi.

Mr. White avoit reçu le 1er. May des Depeches de Mr. le Marquis de la Fayette pour Mr. l’Ambassadeur de fce. [France] ici. Un Exprès les lui avoit apporté de nuit, après que Mr. De la Fayette, arrivé le 30e. Avril avoit passé une partie de la même nuit à les préparer & expédier.6 Cela faisoit un paquet de 4 bons doigts d’Epaisseur. Leur voyage fut heureux jusque sur le Dogger bank, banc entre l’Angleterre & le Jutland; là, environ les 56.° 36’, ils furent chassés tout un jour par un Corsaire portant pavillon Anglois. Ils jeterent leurs dix canons pour S’alléger, & même quelques marchandises. Enfin ils furent pris. Le Corsaire envoya du monde, qui visita leurs papiers, qui, conforme à leur déclaration, comme quoi ils étoient Américains, eussent dû engager le Corsaire à les laisser aller, puisque c’étoit la Princesse de Robec, Cape. Cornu de Dunkerque.7 Mais lui, continuant contre toute raison, de feindre, leur dit que, cela étant, ils étoient bonne prise, & qu’il alloit les conduire à Douvres, & les passagers eurent ordre de passer à son bord. White, à qui le Dr Cooper8 avoit expressément ordonné de jeter les Dépêches, si le salut de sa patrie lui étoit cher, en cas de prise, avoit pris la précaution de les mettre dans un sac avec un boulet, de les suspendre hors du Navire à une ficelle, & d’ordonner à un homme affidé de couper la ficelle S’il lui donnoit un certain signe, se voyant enlever, donna le signe & les Dépeches allerent à fonds, ainsi que les autres Lettres, & Lettres de change à [lui] qu’il y avoit jointes. Enfin le Cape. Cornu ne pouvant plus les méconnoître, leur dit qu’il alloit les conduire en france; & ce fut avec peine qu’ils obtinrent de pouvoir aller à leur destination. Tout ce procédé est contraire, ce me semble, à l’art. 29 du Traité de Commerce entre la France & l’Amérique.9 Le plus facheux c’est la perte des Dépêches. J’ai conduit le Sr. White chez M. l’Ambassadeur, qui a demandé une Déclaration signée de lui de tout cela. Dès que je l’aurai, j’en tirerai une copie & s’il y a quelque différence avec ce que j’en dis ici, je vous la marquerai, Monsieur. En attendant, j’ai cru devoir vous donner connoissance de cela, Monsieur, afin que vous puissiez en porter plainte, si vous le croyez à propos.

Du reste, le Sr. White a déclaré, que tout étoit bien à son départ. Les Recrues se levoient, & la Taxe se collectoit, avec facilité. Mr De la Fayette Se préparoit à partir pour l’Armée & vers le Congrès. Il assure que la prise de Charlestown n’aura nullement découragé les Américains.

Je suis avec un très-grand respect, Monsieur De V. Exce. le très-humble & très-obéissant serviteur

Dumas

Passy à S.E. Mr. Franklin

Addressed: à Son Excellence / Monsieur B. Franklin, Esqr. / Min. Plenipe. des Et. Unis / &c. / Passy./.

Notation: Dumas la haie July. 6. 80

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

3Nicholas Lamprell’s vessel was a 10-gun brig: Claghorn, Naval Officers, p. 178; Allen, Mass. Privateers, p. 126.

4Isaac White (1753–1780) was a Salem merchant: Lawrence Park, “An Account of Joseph Badger, and a Descriptive List of His Work,” Mass. Hist. Soc. Proceedings LI (1917–18), 181; Allen, Mass. Privateers, pp. 157–8.

5Possibly the Edward Jones (1751–1835), who lived on Milk Street: Mass. Hist. Soc. Proceedings, 2nd ser., XX (1906–7), 409.

6Lafayette spent April 28 to May 2 in Boston: Louis Gottschalk, Lafayette and the Close of the American Revolution (Chicago, 1942), pp. 77–80. We have found no record of his contacts with the French ambassador in the Netherlands, the duc de La Vauguyon.

7The Princesse de Robecq recently had ransomed five ships: Courier de l’Europe VII (1780), 364, issue of June 2, 1780.

8Dr. Samuel Cooper, an ardent supporter of the Franco-American alliance.

9Which governed meetings between privateers and merchantmen: XXV, 622–3.

Index Entries