You
have
selected

  • Author

    • Dumas …

Recipient

Sort: Frequency / Alphabetical

Show: Top 10 / Top 11

Period

Dates From

Dates To

Search help
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric"
Results 211-220 of 254 sorted by date (descending)
ALS : American Philosophical Society <The Hague, May 12, 1778, in French: I shall not speak of my compliance with your orders of April 30 until I have more to tell. Your sealed letter I have been unable to present because a wind from the west prevented me. I have persuaded my friends to send a single ship to America, uninsured to preserve secrecy, and have promised to recommend them. >...
ALS : Harvard University Library; AL (draft): Algemeen Rijksarchief <The Hague, May 5, 1778, in French: I send translations of two letters from Germany; the Grand Facteur has also sent copies. I have received strange news from France, but you doubtless know about the pettifogging, etc., that goes on there. Yours of the 30th has just arrived, and I shall call on the Grand Facteur and our friend...
ALS : American Philosophical Society; AL (draft): Algemeen Rijksarchief <The Hague, April 28, 1778, in French: We await the return of your letter in final form, so that I may present it. The memorandum for which Mr. Lee provided the material will be published within a few days; the public here must learn that Congress will make peace only on equal terms and in concert with its allies. Beware...
ALS : American Philosophical Society; AL (draft): Algemeen Rijksarchief <Amsterdam, April 23, 1778, in French: I received your letter of the 10th on the 21st and forwarded it with its enclosures to the Grand Facteur. He promises, once I present the letter, to back me with his influence. I came here and found our friend [van Berckel] ready to help; he agreed with the Facteur that the letter is...
ALS : Harvard University Library; AL (draft): Algemeen Rijksarchief Les conseillers du Committé d’Hollande, après avoir été, par pure formalité, chez eux ad referendum (car on n’a pas même daigné de délibérer de nouveau là-dessus) sont revenus ici: l’augmentation demandée par le Corps des Nobles est refusée tout net. C’étoit le dernier effort du Parti Anglois, la seule lueur d’espérance qu’il...
ALS : American Philosophical Society; AL (incomplete draft): Algemeen Rijksarchief La Traduction ci-jointe des dernieres Lettres que j’ai reçues d’Allemagne, peut vous interesser surtout à l’égard de la proposition des canons à vendre. Le grand F[acteu]r m’a paru y faire une attention particuliere. L’extrait de Liege ne doit pas moins vous intéresser, non seulement à cause de l’insigne...
ALS : American Philosophical Society; AL (incomplete draft): Algemeen Rijksarchief Ce que vous venez de voir, vous apprendra ce que j’ai fait à Amst[erdam] et que je n’ai point à regretter la peine du voyage. J’ai été de retour ici mardi avant Mr. Van B[ercke]l. Avanthier matin je l’allai voir. Il me dit, qu’après que nous eumes diné ensemble, dimanche passé, il avoit assisté ce jour-là, et le...
ALS : American Philosophical Society; AL (incomplete draft): Algemeen Rijksarchief Je crois ne pouvoir vous donner de plus agréable nouvelle, que celle de l’arrivée, en bonne santé de votre grand ami le Facteur. Nous avons eu un entretien d’une heure ensemble, lui, le Substitut et moi. Vous pouvez facilement en conjecturer la nature, sans qu’il soit nécessaire de la hazarder sur le papier....
ALS : American Philosophical Society; AL (draft): Algemeen Rijksarchief; copy: Archives du Ministère des affaires étrangères Voici ce qu’on m’écrit d’Amsterdam en date du 22e. “On soutient aujourd’hui, que la guerre a été déclarée vendredi à Londres contre la France. L’agitation est visible ici: l’un par la crainte pour ses fonds; l’autre par celle que notre république ne soit embarquée avec...
ALS : American Philosophical Society; AL (draft): Algemeen Rijksarchief Recevez, pour les Etats-Unis, et pour vous-mêmes, les sinceres félicitations d’un de leurs plus fideles serviteurs, sur le grand coup d’Etat qui vient d’être frappé. Dieu les bénisse, et leur Alliée, et tous les Amis de cette heureuse Union. L’excès de ma joie ne me permet pas d’en dire davantage. Que vos nobles coeurs...