Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric"
sorted by: date (descending)

To Benjamin Franklin from Dumas, 11 December 1783

From Dumas

ALS: Library of Congress; AL (draft): Nationaal Archief

Lahaie 11e. Dec. 1783.

Monsieur,

L’incluse vous apprendra la suite des affaires ici.2 Je crois pouvoir vous dire de plus, d’avance, que cette semaine la proposition de la Gr. Br. pour finir la paix ici ou à Londres,3 sera rejettée aux Etats d’holle. par tous les Membres, excepté le Corps des Nobles, c’est-à-dire le Str. [Stadhouder]— Il retardera tant qu’il pourra la même résolution dans les autres Provinces; mais sans y rien gagner; au contraire.

Quant aux voies de fait, sur les frontieres, de la part des Autrichiens, on ne s’en inquiete guere ici;4 & les Patriotes regardent cela comme une tentative imaginée & excitée par le parti Anglomane, pour appuyer la derniere proposition Brite. [Britannique] tendante à conclure le Traité définitif ici ou à Londres. Aussi fit-on le lendemain de l’arrivée du Courier un Vaudeville là-dessus, qui se chante partout, & dont voici une copie, avec mes complimens pour Mr. Wm. Franklin, qui pourra vous le chanter & en amuser ses amis. J’espere d’apprendre que vous jouissez d’une santé complete, & suis avec grand respect De Votre Excellence Le très-humble & très-obeissant Serviteur

C. w. f. Dumas

Paris à Son Exce. Mr. B. Franklin M.P.

Addressed: à Son Excellence / Monsieur Franklin, Esqr., / Min. Plenipo: des Etats Unis / Passy./. / près Paris.

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

2Neither of the two enclosures mentioned in this letter has been located.

3Fox attempted to prevent negotiations for a final Dutch-British peace treaty from taking place in Paris so as to counter French influence; the Dutch resisted. Once Fox left office, the British agreed to hold the negotiations in Paris: Nicholas Tarling, Anglo-Dutch Rivalry in the Malay World, 1780–1824 (Cambridge and St. Lucia, Australia, 1962), pp. 10–11.

4Using a minor dispute between the Dutch Republic and the Austrian Netherlands in October as a pretext, Joseph II had ordered the occupation of several Dutch border posts, with the ultimate goal of forcing the Dutch to reopen the river Scheldt to Austrian shipping: Walter W. Davis, Joseph II: an Imperial Reformer for the Austrian Netherlands (The Hague, 1974), pp. 126–7.

Index Entries