Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric"
sorted by: date (descending)

To Benjamin Franklin from Dumas, 12 January 1781

From Dumas

ALS: American Philosophical Society; AL (draft): Algemeen Rijksarchief

Lahaie 12e. Janv. 1781.

Monsieur,

De retour ici d’Amsterdam, j’espere que vous avez reçu celles que j’ai eu l’honneur de vous écrire de là. Nous partimes Samed matin, Mr. Adams, Mr. Searle & moi, par Leide & La Haie, pour Rotterdam, où nous avons laissé Mr. Searle continuer sa route pour Bruxelles & Paris; & Mr. Adams, de son côté, partit hier pour retourner à Amsterdam. Lundi passé arriva ici un Courier des Plenipes. [Plenipotentiaires] de la Rep. à Petersbourg au Gd. Pense. [Grand Pensionnaire], dépêché le 19 Dec. Sa Dépêche porte que l’Impératrice Satisfaite du contenu de celle de L. h. p; du 27 Nov., avoit vu, avec indignation plutôt qu’avec etonnement, les deux derniers Mémoires de Sir J. Y. qu’elle étoit parfaitement bien disposée pour la rep., que la convention seroit signée le 23 Dec., qu’immédiatement après, les Plénipes. déploieroient le caractere d’Ambrs. Extraordes., & dépêcheroient un autre Courier avec la convention signée.8 On attend ce dernier à tout moment, pour publier le Manifeste, tout prêt, que mérite la conduite de la Gr. Br.9 Ce délai n’est que formalité. Car hier on résolut de distribuer des Lettres de Marque, qui S’expédient dès aujourd’hui, non seulement à tous Armateurs particuliers, mais aussi à tous les Vaisseaux de guerre de l’Etat contre la nation Brit.1 Quant à la décision de la Cour de Justice d’Hollde., elle ne pourra avoir lieu qu’à la mi-février: mais on sait d’avance qu’elle sera bonne. Jusque-là Mr. Van Berkel differera encore de reparoître ici. Je ne sais si dans mes Lettres d’Amsterdam, je vous ai presenté, Monsieur, mes voeux pour la nouvelle année. Comme ils sont tous les jours dans mon coeur, pour vous ainsi que pour la cause Américaine, si j’avois omis de les manifester, ce ne peutêtre que par inadvertance pour une cérémonie, au-dessus de la quelle vous êtes parfaitement. Je ne sais si ma constitution, qui a souffert beaucoup depuis un an, me permettra de vivre assez pour voir l’accomplissement du triomphe des Etats-unis. Si Dieu disposoit de moi, daignez les faire souvenir, que je laisse une femme & une fille, qui seroient très-malheureuses si elles n’étoient pas soutenues & secourues.

Je suis avec le plus de respect & attachement, Monsieur, Votre très-humble & très-obeissant serviteur

Dumas

Passy à S. E. M. B. Franklin

Addressed: à Son Excellence / Monsieur B. Franklin / Min. Plenipe. des Etats-unis / &c. / Passy./.

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

8The Dutch had sent Ministers Plenipotentiary the baron van Wassenaer Starrenburg and the baron van Heeckeren tot Brantsenburg to St. Petersburg to negotiate a convention regulating Dutch entry into the League of Armed Neutrality: XXXIII, 93n, 140n, 365n. The courier bringing them full powers to do so (on Russian terms) arrived on Dec. 15. On Jan. 4 (or, according to the Russian calendar, Dec. 24) they signed the convention, which was dated a day earlier, not knowing that hostilities between Britain and the Netherlands had already begun: Dumas to BF, Jan. 23, below; Sir Francis Piggott and G.W.T. Omond, eds., Documentary History of the Armed Neutralities 1780 and 1800 (London, 1919), pp. 248–50; Madariaga, Harris’s Mission, p. 238. Each did receive the new title of ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire: Repertorium der diplomatischen Vertreter, III, 268.

9For the Dutch manifesto see Dumas to BF, Jan. 30.

1See the Gaz. de Leyde, Jan. 23, 1781, and Piggott and Omond, Documentary History, pp. 294–6. JA forwarded the news to Congress, but reported there were no privateers ready and fewer ships of war than there ought to be: Wharton, Diplomatic Correspondence, IV, 231.

Index Entries