Benjamin Franklin Papers
Documents filtered by: Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric" AND Author="Dumas, Charles-Guillaume-Frédéric" AND Recipient="Franklin, Benjamin"
sorted by: relevance

To Benjamin Franklin from Charles-Guillaume-Frédéric Dumas, 2 November 1779

From Charles-Guillaume-Frédéric Dumas

ALS:2 American Philosophical Society

Lahaie 2e. Nov. 1779

Monsieur

Dans la copie que j’ai eu l’honneur de vous envoyer, de l’avis du College d’Amsterdam, il y a une faute: au lieu du Placard de L. h. P. du 3 Nov. 1779, ce doit être 1756.3

Mr. De Neufville me marque avoir été Samedi au Helder, pour y arranger l’avancement de diverses choses: “qu’il y a découvert les menées des Angl. pour y mettre de la confusion s’il étoit possible, & la façon dont se tient la correspondance secrette à Lahaie, savoir: que quelques matelots sont gagnés, pour se quereller de temps en temps avec les nôtres, & semer la discorde parmi les ouvriers, pour qu’ils travaillent le moins possible: qu’il y a un Espion qui sert d’Interprete, Commis de Maison Pye, Rich & Wilkieson,4 sous prétexte d’assister un des prisonniers Anglois, qui a un crédit de Hope & Compe.5 pour 1000 florins: qu’il y a une correspondance établie par la voie des bateaux pêcheurs le long de la côte hollandoise; que des vaisseaux armés, du dehors, entrent pour vendre du poisson & épier tout, convoient la Correspondance: Que, du reste, tout va bien, & que, pour ce qui dépend de lui, il croit que les navires pourront être prêts au commencement de la semaine prochaine, &c.”

Je ne suis pas content de l’Auteur des Lettres hollandoises: c’est un étourdi & un indiscret à la fois: il m’a nommé dans une de ses Lettres, & il m’attribue une fausseté puérile.6 Comme vous les lisez, Monsieur, je vous en parle, autrement je n’aurois pas daigné relever cela. Mr. De S—7 les reçoit aussi, à ce que l’auteur m’a dit.

Je n’ai pas encore la Résolution que je vous ai annoncée;8 & par conséquent je n’ai pas encore fait la visite. J’irai voir ce soir si notre Ami9 est arrivé. Je suis avec un très grand respect, Monsieur, Votre très-humble & très obéissant serviteur

Dumas

Addressed: à Son Excellence / Monsieur B. Franklin, Esqr. / Min. plenip. des Etats-Unis / &c. / Passy./.

Notation: Dumas 2 Nov. 1779

[Note numbering follows the Franklin Papers source.]

2There is a one-sentence summary at the Algemeen Rijksarchief.

3The enclosure was sent on Oct. 29: XXX, 614. The placard of the States General (Leurs hautes puissances) of 1756 regulated foreign privateers and warships: Wharton, Diplomatic Correspondence, III, 367–9, 370–2.

4De Neufville had warned BF that Pye Rich & Wilkinson itself was in contact with British Ambassador Sir Joseph Yorke: XXX, 523.

5Dumas had long been giving warnings about the Amsterdam banking firm (which had contacted BF the previous January): XXVIII, 342–4.

6Presumably the following, publicly exposing Dumas’ ties with BF, which appeared as a footnote to Lettre XIV for September, 1779: “Mr. Dumas S. de la Haye, ayant demandé à des étudians de l’université de Leyde un vers pour mettre au bas du portrait de Mr. Franklin, un d’eux lui donna celui-ci. Eripuit cœlo fulmen, sceptrumque tyrannis”: Lettres hollandoises ou correspondance politique, sur l’état present de l’Europe, notamment de la République des Sept Provinces-Unies, II (1779), 204n. Its author was Derival de Gomicourt: Ant.-Alex. Barbier, Dictionnaire des ouvrages anonymes (4 vols., Paris, 1872–9), II, 1276.

7French Naval Minister Sartine?

8An Oct. 25 resolution by the States General. It refused to render a decision on the legality of Jones’s prizes, but announced to Yorke that it would have Jones’s ships expelled from the Texel: XXX, 588n.

9Engelbert-François van Berckel, the pro-American pensionary of Amsterdam. For the other abbreviations and code names that Dumas used for major figures in the Netherlands see XXVII, 31n; XXVIII, 21n; XXIX, 6n.

Index Entries