Adams Papers

1778. Avril Vingt-Huit. Mardi.

1778. Avril Vingt-Huit. Mardi.

Dejeunois, chez nous, avec Messrs. Chaumont, Dubourg,1 Chaumont le jeune, Franklin, Grandpere et Grandfils.

M. Dubourg disoit un Conte, touchant, C. Mazarine. Un Officier demandoit, de lui, de le faire un Capitaine, d’une Guarde de <son> sa Vie. Le Card, repondoit, qu’il n’avoit pas Besoin d’autre Guarde que de son Ange tutelaire.—Ah Monsr. dit rofficier—on, le poussera, avec, un peu de l’au benit.—Oh Monsr. repondoit, le Cardinal Je ne crains point cette eau benite.

Je crois qu’on riroit, si on verroit, mon francois.

Je dinai Aujourdhui, chez moi, avec Mr. Lee.—Apres diner, Mr. L. et moi, allames, a la Comedie itallien, ou nous avons vu Monsieur Harlequin, &c.

1Franklin’s friend and editor, the physician Jacques Barbeu Dubourg (1709–1779). JA tells more of Dubourg and of his anecdotes in his Autobiography under this date; see also Benjamin Rush, Letters description begins Letters of Benjamin Rush, ed. L. H. Butterfield, Princeton, 1951; 2 vols. description ends , 1:77, note, and references there.

Index Entries